Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.


Fermer
Univers Nature - Actualité, ennvironnement, habitat et santé » ACTUALITE » Habitat » Le feu de bois, au coin de la cheminée, bientôt fini ?
L'éco-photo de la semaine
magasin bio qui produit ses legumes


Newsletter
+ de 150 000 abonnés

La ruche qui dit oui !
Les 5 dernières ruches ouvertes !

Chiffre Clé
· 190 000 litres d’eau potable sont perdus toutes les 5 secondes en France ·
1 300, c’est le nombre de milliards de litres d’eau potable perdus dans des fuites en France. [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Selon la Nasa, notre civilisation pourrait ne ...
  2. Le principal prédateur du maïs s’adapte à sa ...
  3. Le GIEC ne fait plus recette
  4. Pollution de l’air intérieur, une ...
  5. Revêtements de sol écolo : y’a du choix !!

Focus Sur
maison ecologique
Une maison écolo pas comme les autres

Archives depuis 1999





Le dossier du mois
Revêtements de sol écologique
Si parfois, l’offre de produits écologiques est limitée, ce n’est assurément pas le cas pour les revêtements de sol. Il y en a pour tous les goûts et les pièces, avec des touchés très différents et des matières aussi variées que les couleurs, pour au final, des combinaisons décoratives et fonctionnelles qui n’auront de limite que votre imagination. • Les sols durs et froids - [...] Lire la suite ...


Le feu de bois, au coin de la cheminée, bientôt fini ?

Au nom de la lutte contre les particules dans l’atmosphère, les simples feux de cheminée devraient devenir persona non grata dans deux ans, y compris les installations existantes. En effet, pour le nouveau Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA), les feux de cheminée à foyer ouvert sont accusés d’être d’importants contributeurs de particules fines (moins de 10 microns), dont on connaît l’impact sur la santé (1).

Etabli par la Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie d’Île-de-France (Driee), ce plan vise pour le moment cette seule région et demeure soumis à l’approbation des préfets. Néanmoins, face à un accueil mitigé au niveau politique, tous les Franciliens ne seraient pas concernés, les communes rurales de la grande couronne ayant obtenu d’en être exemptées. Au final, si près de neuf Franciliens sur dix se verront interdire le plaisir d’une bonne flambée, il n’y aurait que 125 000 foyers équipés d’une cheminée ouverte et donc directement concernés au 1er janvier 2015. A cette date, pour ces derniers, l’installation d’un insert ou foyer deviendra la seule issue pour être en conformité avec la loi et pouvoir utiliser leur cheminée. Une solution d’autant plus onéreuse que la majorité de ceux qui se chauffent avec une cheminée traditionnelle sont dans une situation économique précaire …

Face à ce texte, plusieurs voix se sont élevées soulignant notamment qu’il n’existait d’autres sources de pollution bien plus graves. En effet, même si selon les données d’Airparif, 20% des émissions de particules sont du fait de la combustion du bois (contre 25% pour les transports), les motorisations diesel restent les plus préjudiciables.

Pourtant, le PPA n’est pas en la matière aussi radical. Il en va de même d’autres activités comme les incinérateurs de déchets ou l’agriculture dont la pollution, via les traitements, n’est pas que terrestre (ce n’est pas pour rien que l’on retrouve des pesticides dans les eaux pluviales parisiennes par exemple…).

Bref, généralement plus incitatif que contraignant, le PPA a trouvé en l’interdiction de ces installations un moyen de faire preuve d’autorité sans gêner trop de monde, si ce n’est les personnes pour lesquelles ces cheminées constituent un moyen de chauffage à part entière faute de pouvoir s’offrir mieux.

Pascal

1- Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les particules fines (toutes sources confondues) seraient responsables de 42 000 décès chaque année en France.

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 30 janvier 2013 à 12:00

3034 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
vigie 53
2 février 2013 - 0 h 00 min

On enferme la flamme des foyers ouverts source de chaude convivialité hivernale et son cortège de contes enfantins comme l’on met l’être moderne dans une louisette.


etpuisquoiencore
2 février 2013 - 0 h 00 min

En effet c’est du grand n’importe quoi! Toutes les cheminées anciennes sont fichues, plus que du feu en conserve. Je veux bien admettre que ça pollue et que ça n’ait pas un rendement à 100%, mais il y a certainement d’autres priorités beaucoup plus urgentes. Encore une mesure de technocrate, inapplicable, de plus. Ils vont envoyer des contrôleurs partout dans les campagnes??


paul48
2 février 2013 - 0 h 00 min

Parce qu’avec un insert il n’y a plus de particules ?? On croit rêver !
Question particules il vaudrait mieux limiter les diésels, les chaudières mazout, les avions … et la connerie mais ça c’est une autre histoire.
Le plus drôle est la pub à droite de l’article pour des poêles à bois !


Willy Vogt
3 février 2013 - 0 h 00 min

Et que dire des feux de broussailles, feuilles, déchets de toutes sortes, en plein air, par tous les jardiniers amateurs des voisinages !!!
L’air, toutes l’année est irrespirable, un jour sur deux…quant aux fines particules n’en parlons pas !
La vérité n’est pas là mais dans le fait que politiques et grands groupes sont maqués, pour faire les lois justement, ou injustement, c’est selon.
Cela donne de l’eau au moulin des statistiques sur la consommation. Cela fait tourner la machine….mais à vide…à vide !!!
Que le ciel vous tienne en joie…
Willy Vogt


Sdine
3 février 2013 - 0 h 00 min

Évidemment si on pose mal la question, on peut avoir n’importe quelle réponse inadaptée au problème. Sur le fond, on sait bien que les cheminées à foyer ouvert, c’est pas top, mais c’est moins pire qu’utiliser une chaudière à mazout ancienne (on va les interdire aussi ???).
Pour les particules fines, ce ne sont pas ces cheminées qui doivent être mises en avant mais surtout les véhicules diesel.Ah mais là on touche à l’Automobile, l’Industrie, l’Emploi… aux gros mots, surtout si on présente pas bien les choses, pour faire peur. Mettre en place des politiques cohérentes pour favoriser les transports en commun, ne plus utiliser les véhicules polluants, ça c’est une autre paire manches !
J’ai une vieille voiture diesel que j’utilise le moins possible mais je n’ai pas les moyens de le changer ou/et de m’en passer et nous sommes combien dans mon cas ?
Et les camions ? Leur démultiplication notammment depuis une dizaine d’années, crève les yeux. Alors le ferroutage ? Les circuits courts de distribution ? La poste (qui privilégie la route pour ses transports) ?… ! La transition énergétique ?
On a quand même été capables de créer le concept de pollueur payeur qui a surtout conduit à pouvoir polluer à condition de payer. Et on a toujours une bande d’abrutis qui ressassent « mais on va quand même pas revenir 2 siècles en arrière » sous couvert de progrès alors qu’ils sont aussi passéistes que toutes ces notions de croissance, de concurrence, de profit, de toujours-moins-cher, etc. qui emmènent le monde entier dans le mur. Vive la mondialisation de « dans le mur » ! On essaie de boucher quelques trous de la passoire alors qu’elle est pourrie la passoire et qu’il est plus que temps de passer à autre chose.


sophie des noisettes
3 février 2013 - 0 h 00 min

ya pas trop de feux à foyer ouvert.. mais ya trop d’ humains sur la Planète: comprenons cette évidence avant d’ accuser les particules du feu de bois ou les pets de vaches


philou
3 février 2013 - 0 h 00 min

sur l’Age de Faire danvier, disponible dans les biocoop et autres lieux !


dieselstop
4 février 2013 - 0 h 00 min

Vive le DIEU Diésel et son filtre à particule(s) magique, il suffit d’en équiper toutes les cheminées et HOP fini plus de vilaines particules! Grâce à PSA, bientôt des cheminées Hybrides Diésel garanties BIO! Vive la croissance, vive la consommation, vive le toujours et encore plus de toutes et de tous, vive la reproduction humaine par tous les moyens, les allocations à la mère allaitante, à la mère porteuse, donneuse, pondeuse, non au mariage homo qui va mettre en péril la race humaine et le croissez et multipliez voulu par Dieu! Amen!


lolotte
4 février 2013 - 0 h 00 min

Je demeure à proximité de l’aéroport Charles de Gaule.Combien de stères de bois dois-je brûler dans ma cheminée pour polluer autant qu’un avion?La politique ne change pas;on envoie de la poudre aux yeux pour faire croire qu’on fait quelque chose ,sans toucher aux grands pollueurs : agriculteurs , industriels et transporteurs


FERREY
12 février 2013 - 0 h 00 min

En notre époque et dans notre monde, le regret est que les décisions stupides et démagogiques dégagent elles aussi des millions de particules qui en détruisent même le bon sens et la vision des VERITABLES pollutions et solutions….
Qui sont les personnes qui osent suggérer de telles attitudes ? des robots ? des mutantes ?
Quel monde laisserons nous à nos enfants …..?!


PNEUSLIC
13 février 2013 - 0 h 00 min

autrefois (je sais ,ça fait vieux con )toutes les maisons étaient chauffées au bois et pire au charbon,l’air était moins polluée qu’aujourd’hui ;tout à fait d’accord avec Sdine;
il faudrait ,surtout pour notre chère santé s’attaquer aux empoisonneurs de tout poil (agriculture intensive,les fabricants de plats et produits alimentaires,les fabricants d’emballages aux bisphénol A , bientôt remplacé par le B encore plus toxique !!! ) mais là, c’est du gros et la mafia chimique-pharmaceutique serait touchée….
Tout ce qui arrive est dû au « progrès » et malheureusement beaucoup trop ne jure que par lui ,on va dans le mur,il est grand temps de freiner au lieu d’accélérer …



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
382

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS