Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Habitat » La valorisation des déchets à base de plâtre
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La valorisation des déchets à base de plâtre

Les déchets à base de plâtre sont recyclables certes mais sont maintenant recyclés grâce notamment à l’engagement des producteurs de plaques de plâtre. Les tonnages en jeu sont très importants et vont encore aujourd’hui en majorité en centre de stockage. Peu de solutions de valorisation existaient jusqu’à présent, la filière d’amendement agricole ou de valorisation matière en cimenterie absorbant des tonnages très marginaux. La mise en place du recyclage dans la production de plaques de plâtre est très progressive mais présente de solides atouts pour adresser la problématique de ce déchet de manière systémique. Le succès de la mise en place de cette filière pourrait bien entraîner l’ensemble des déchets de chantiers vers la voie de la valorisation et permettre aux différents acteurs économiques de gérer les matériaux de construction de manière plus durable.

Il est très difficile de déterminer avec précision les tonnages de déchets de plâtre générés chaque année. Cela tient essentiellement au fait de l’hétérogénéité des sources de ces déchets. On se contente donc d’une estimation assez imprécise qui donne les déchets de plâtre par habitant à environ 7-8 kg/an. En France les tonnages avoisinent les 450 000 tonnes.

La  moitié de ces déchets provient des chutes de pose qui sont évaluées à environ 5 % des volumes utilisés sur un chantier. Ce taux de chute varie fortement d’un chantier à l’autre, en fonction de la nature du chantier mais aussi de la typologie du metteur en œuvre. L’autre moitié des tonnages est générée lors des opérations de déconstruction qui devient une pratique de plus en plus répandue car exigée par les maîtres d’ouvrage.

La réglementation européenne concernant la gestion des centres de stockage a été transposée dans les législations des Etats Membres. En France, les déchets de plâtre doivent être préférentiellement stockés en casier mono matériau dans les décharges de catégorie 2 (ISDND ou installation de stockage de déchets non dangereux). A ce jour cette disposition est très peu appliquée.

En France, le nombre d’ISDND admettant les déchets des entreprises avoisinent les 100 unités sans compter celles de très petites tailles qui sont encore gérées par les municipalités. La quantité de déchets admissibles par arrêté préfectoral varie de 50 kt à 1000 kt par an. A l’heure actuelle, très peu de ces centres spécialisés se sont vus interdire l’admission des déchets à base de plâtre en mélange. On compte en France seulement 10 casiers spécifiques acceptant des déchets de plâtres.

Le prix d’admission est très variable d’une zone à l’autre. Les plus élevés sont en région Rhône Alpes aux alentours de 90 euros la tonne TGAP (Taxe Générale sur les Activités Polluantes) comprise. On estime la moyenne française à environ 80 euros/tonne.

Néanmoins, les producteurs de plaques confrontés à des problèmes d’exutoires locaux et / ou souhaitant s’affranchir de la dépendance des grands groupes gérants les ISDND ont anticipé la réglementation. Ainsi, la quasi-totalité des 8 usines de plâtre françaises est équipée d’atelier de recyclage interne. Elles recyclent leurs rebuts de fabrication dans la fabrication de leurs plaques. Ceux-ci peuvent représenter jusqu’à 4 % de la production qui varie entre 250 000 et 450 000 tonnes/an de plaques.

En savoir plus en lisant

l’article source
de notre-planete.info

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
72

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS