Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Habitat » Désormais, on recycle les matelas
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
ile-dechets-NY

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine

Chiffre Clé
· 14,2% de l’énergie en France est renouvelable ·
La part des énergies renouvelables (EnR) dans la consommation finale brute d’énergie en France [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Obsolescence programmée : l’affichage de la ...
  2. IKEA en route vers l’indépendance énergétique
  3. Faire sa lessive dans une roue à aubes : ...
  4. Vers un record de température pour 2014
  5. La voiture électrique trouve des clients ...

Focus Sur
collecte et réparation de déchets électronique DEEE
Smartphones, rasoirs & co. : bon ou mauvais état, des conseils pour s’en défaire

Le dossier du mois
Copyright Gabriele Diamanti
Gabriele Diamanti. Voilà un nom qui ne vous dit probablement rien. Pourtant, ce designer italien a mis au point un objet qui pourrait bien sauver la vie de millions de gens partout sur le globe. Le nom de son invention : « Eliodomestico« , soit un distillateur qui transforme l’eau salée en eau potable grâce à la seule énergie solaire. Car pendant que la France gaspille allègrement [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :




Désormais, on recycle les matelas

recyclage matelas

recyclage matelas

 

Au réveil, un français sur deux souffre du dos. Et les trois quarts d’entre nous estiment ressentir des troubles du sommeil. A quoi cela est-il dû ? Un(e) conjoint(e) qui a la bougeotte, des nuisances extérieures au foyer, des troubles de la respiration… les raisons peuvent être multiples. Mais bien souvent, la raison est toute simple : votre literie est hors d’âge. Entendons-nous : matelas et sommier sont prévus pour durer une dizaine d’années, période au terme de laquelle il faut les changer. Alors que nous passons en moyenne 200 000 heures sous les draps au cours de nos vies, mieux vaut prendre soin de sa literie. Ce que nous ne faisons pas suffisamment, puisque la France fait partie des mauvais élèves en accordant à ses matelas une durée de vie de 14 ans. Une habitude que le développement d’une filière de recyclage spécifique pourrait bouleverser.

En effet, depuis le mois de janvier 2013, le second centre de recyclage de matelas en France a ouvert ses portes en Vendée, après un site situé dans les Yvelines. A eux deux, les sites sont capables de retraiter 300 000 matelas par an, soit quelques 7 000 tonnes de marchandises. Une filière de récupération et de recyclage indispensable puisqu’aujourd’hui, selon les professionnels du secteur, ce sont 5 millions de matelas et sommiers qui sont enfouis chaque année en France, sans valorisation aucune. Pourtant, les matériaux qui composent un matelas (latex, mousse de polyuréthane, métal ou coton) peuvent être par exemple récupérés par l’industrie automobile pour habiller ses véhicules.

Recyc Matelas, l’entreprise qui s’est lancée le défi du recyclage des literies, estime qu’il est possible de valoriser de 92 à 95% du volume d’un matelas. Mais le procédé, aussi novateur et écologique soit-il, pose encore un problème sérieux, celui du coût : financé par les collectivités, hôteliers, distributeurs et fabricants (dans le cadre du principe pollueur-payeur pour ces derniers), il est évalué à plus de 145 euros par matelas, quand le coût d’un enfouissement classique plafonne à 110€. C’est pour approcher la filière de recyclage des sources de matelas usagés et abaisser les coûts que Recyc Matelas ambitionne d’ouvrir 6 nouveaux sites partout en France d’ici 2014, et de continuer à y embaucher des salariés en réinsertion professionnelle comme il fait déjà actuellement. D’ici là, une éco-contribution de quelques centimes sera demandée au consommateur lors de son acte d’achat, comme celle qui existe déjà sur les biens électroménagers.

Payer plus pour polluer moins, en quelque sorte…

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Sophie
16 mars 2013 - 10 h 10 min

Où faut-il s’adresser pour envoyer notre matelas au recyclage ? Est-ce que la déchetterie locale s’en occupe ?


Christian
16 mars 2013 - 18 h 12 min

Encore une taxe!!!
Et on devrait changer sa literie plus souvent!
Qui va se charger de reprendre les anciens matelas, intransportables sans un véhicule adapté?


opaque
17 mars 2013 - 16 h 06 min

Avant de recycler les vieux matelas, il faudrait peut être arrêter d’autoriser leur fabrication actuellement majoritairement faite dans des mousses synthétiques de mauvaise qualité ,traitées avec ds produits toxiques.
les bons matelas sont sans ressorts (mousse 100%latex, coton,laine,crin,couches mixtes…etc)
il sont souvent très chers, mais ils durent une vie entière si on les entretient.
Le meilleur matelas reste celui en laine… inusable si on le retourne de temps en temps,et re-conditionnable . le problème est que presque plus personne n’en fabrique.
le futon est aussi un bon choix, mais alors là, impérativement en coton bio…
le support en lattes doit être rigide: rien de tel que des chevrons en bois,résistant aux nuits d’amour autant qu’ils évitent le mal de dos(du à 99,9% au sommiers trop mous ou qui rebondissent)
c’était le conseil du docteur Nounours: Bonne nuit les petits.


phil850
18 mars 2013 - 21 h 56 min

Je lis ça en rentrant d’un pays moins riche que le nôtre et me dis : quelles considérations de riches …. étirez vous déja tous les matins, buvez moins de café et mangez moins acide pour mieux faire fonctionner les reins, ça ira mieux ! Retrouvez le sourire !


Flotille9
23 mars 2013 - 13 h 52 min

Bien sûr nous pouvons toujours juger nos sociétés consommatrices. Et accepter que nos mentalités ne changent que peu à peu. Si cela commence par payer quelques centimes voire 1 à 2 euros de plus pour que moins de déchets polluent le monde, j’applaudis.Bravo à cette société qui fait sa part éducative, offre du travail à ceux que notre société laisse sur les trottoirs (sans literie)et contribuera à diminuer nos pollutions jusqu’au jour improbable où nous serons des citoyens responsables.


opaque
24 mars 2013 - 18 h 29 min

le matelas de laine , vous dis je… est un matelas de pauvres, au cas ou vous ne l’auriez pas remarqué.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
457

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS