Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Habitat » Des mesures pour limiter les nuisances sonores des aéroports
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Des mesures pour limiter les nuisances sonores des aéroports

Parmi les nombreuses nuisances du transport aérien, le bruit est bien placé. En effet, face à la forte croissance du trafic aérien et à l’urbanisation des alentours des aéroports, la prise en compte de cette pollution sonore devient de plus en plus obligatoire. Le récent Grenelle de l’environnement l’a ainsi placé à juste titre sur la liste des points à traiter et, aujourd’hui, Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat à l’Ecologie, et Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat aux Transports, ont présenté plusieurs mesures qui visent tant à réduire à le niveau de bruit qu’à s’en protéger en œuvrant sur l’isolation des habitations.

De par l’importance de leur trafic et la densité des populations survolées (1), les 3 aéroports parisiens font l’objet de mesures particulières qui entraînent une refonte complète de toutes les trajectoires d’avions autour de la région, visant à augmenter de 300 m l’altitude à laquelle ils amorcent leur atterrissage (actuellement entre 600 et 1 200 mètres selon les aéroports).

Selon le calendrier présenté, la première étape débuterait début 2008 avec le passage de l’altitude d’arrivée, de 600 à 900 mètres d’altitude, pour les avions de nuit abordant l’aéroport du Bourget à l’Est. Début 2009, l’altitude d’arrivée à Orly serait généralisée pour tous les avions à 1200 mètres. Quant à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, dont le volume de rotation (décollages/atterrissages) nécessite davantage de préparation, l’échéance est fixée entre 2010 et 2011, avec le relèvement des altitudes d’arrivée à 1 200 et 1 500 mètres au lieu de 900 et 1 200 mètres actuellement. A cette date, l’altitude de 900 mètres serait généralisée au Bourget, tandis qu’Orly verrait certaines trajectoires réhaussées à 1500 mètres.


Outre une réduction sensible du bruit, le relèvement des altitudes à l’arrivée en région parisienne va permettre aux avions de se rapprocher des profils de descente continue, ce qui fera également chuter la consommation de carburant. En effet, plus un avion se rapproche de son profil de descente naturel, plus il économise du carburant et moins il est bruyant car il peut garder un régime moteur constant, sans à-coups (cf. illustration).

Ainsi, selon les explications avancées, le projet apparaît très séduisant, à tel point que l’on se demande pourquoi il n’est pas mis en œuvre pour les autres aéroports français…

Au-delà de cette augmentation des altitudes d’arrivée, le gouvernement entend également réduire la gêne sonore subie par les riverains avec le renforcement des aides à l’insonorisation de l’habitat.

Pour l’aéroport d’Orly, un doublement du produit de la taxe sur les nuisances sonores aéroportuaires (TNSA) va permettre de traiter, d’ici 2 ans, les 1 500 logements en attente d’insonorisation. Les demandes de financement en attente autour de l’aéroport de Nantes-Atlantique seront également résorbées en deux ans, de la même manière.

Dans le même temps, une modulation du taux de la TNSA sera appliquée sur les vols effectués entre 18h et 22h pour les dix plus grands aéroports français (2), afin de prendre en compte la gêne accrue occasionnée par les vols de soirée. Au final, l’augmentation de la TNSA devrait permettre en 2008 d’isoler 7000 habitations quand, en 2006, 4800 dossiers avaient été traités.

Enfin, les opérations groupées d’insonorisation bénéficieront d’un taux d’aide préférentiel. Cette mesure permettra de subventionner les travaux d’insonorisation à hauteur de 95 % contre 80 % actuellement.

Pascal Farcy
Illustration © Ministère de l’Ecologie

1- Roissy Charles de Gaulle est le premier aéroport européen avec 540 000 décollages et atterrissages par an tandis que le Bourget est le premier aéroport d’affaires en Europe. L’aéroport d’Orly enregistre quant à lui 230 000 mouvements par an.

2- Paris-Orly, Nantes-Atlantique, Paris-Charles de Gaulle, Toulouse-Blagnac, Bordeaux-Mérignac, Lyon-Saint-Exupéry, Marseille-Provence, Nice-Côte-d’Azur, Strasbourg-Entzheim, Bâle-Mulhouse (Bâle-Mulhouse, en attente d’une décision du Conseil d’Administration de l’aéroport).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 décembre 2007 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
67

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS