Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Zones sismiques et installations nucléaires : gare aux étincelles
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Zones sismiques et installations nucléaires : gare aux étincelles

Alors qu’approche la date marquant le centenaire du séisme de Lambesc qui secoua la Provence le 11 juin 1909, le réseau « Sortir du nucléaire » rappelle le danger permanent que représente la possibilité d’un nouveau tremblement de terre dans cette région concentrant plusieurs installations nucléaires. De fait, les centres nucléaires de Cadarache (Bouches-du-Rhône), de Marcoule (Gard) et du Tricastin (Drôme/Vaucluse) sont implantés « à proximité immédiate de failles sismiques, dont celle qui causa la catastrophe de 1909 ».

En mai 2003, « Sortir du nucléaire » rendait publics des documents présentés comme provenant d’EDF, lesquels révélaient d’importantes divergences d’appréciation du risque sismique entre les services d’EDF et les experts de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN). D’après l’organisme antinucléaire, de hauts responsables d’EDF, après avoir estimé le coût de remise à niveaux de plusieurs réacteurs à près de deux milliards d’euros, auraient plébiscité la mise en place d’un lobbying au plus au niveau de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) pour annihiler les calculs de l’IRSN.

Que ces déclarations soient réellement fondées ou pas, la suite des événements a du moins confirmé le soutien de l’ASN à EDF.

Or, ces erreurs ou aménagements de calculs constituent de véritables épées de Damoclès pour les populations avoisinantes et plus éloignées, à l’instar de ce qui s’est déroulé en juillet 2007 au Japon où la catastrophe a été évitée de justesse. Cette année-là, un puissant séisme « a bousculé » la plus grande centrale nucléaire du monde basée à Kashiwasaki, avec des mouvements de sol jusqu’à quatre fois plus rapides que les vitesses maximales avancées par les experts. Toutefois, aucun accident grave n’a été à déplorer, l’épicentre du séisme ayant sévi à neuf kilomètres de la centrale. A la suite de cet incident, la centrale a été arrêtée, même si l’un des sept réacteurs a, depuis lors, été redémarré par la société Tepco, avec l’aval des autorités nippones. Cet épisode montre bien les risques que nous prenons à trop vouloir jouer avec le feu. Et, comme le rappelle le réseau, le retour de flammes pourrait aussi bien se produire dans 500 ans que dans quelques jours.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 09 juin 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
jlg47
11 juin 2009 - 0 h 00 min

Ce qui montre bien que la catastrophe annoncée par les anti-tout n’est ni obligatoire, ni inévitable, ni certaine, ni m^me probable.
Le premier risque industriel est l’Homme lui-même, faut-il le supprimer?


Syrius
11 juin 2009 - 0 h 00 min

La réaction de jlg47 me fait doucement sourire, avant que je n’aie envie de pleurer.
L’article ne démontre en rien ce qu’il avance, mais bien plutôt le contraire.
Plutôt que de dire que la catastrophe n’est pas obligatoire, pour s’en réjouir, comme le fait notre peu sympathique habitant de Golfech (ingénieur de la centrale ?), l’article nous invite à considérer le risque majeur que le nucléaire nous fait courir.
En précisant bien que cela peut arriver dans 500 ans. Mais aussi avant.
Or, dans 500 ans, le déchets à vie longue seront encore dangereux.
Alors, si le fait d’évoquer ce délai donné par l’article avait pour but de disqualifier la menace que le nucléaire fait peser sur l’espèce, c’est raté mon ami.


klug
23 juin 2009 - 0 h 00 min

Le nucléaire est un boulet que nous imposons à nos descendants. C’est dégueulasse. Le risque insensé est certain, le pire probable. Les hommes de pouvoir sont de fait incapables de sagesse, il suffit de voir les désastres actuels de la planète. On voit bien que, comme beaucoup de gens, jlg47 se raccroche à ce qu’il croit. Il croit que le nucléaire n’est qu’une activité parmi d’autres, banale comme le sport ou la téléphonie. Il fustige les gens – anti-tout – de la manière la plus englobante, donc stupide, car grossière. C’est, une fois de plus, se méprendre sur ‘les gens’ sages, qui connaissent l’histoire de l’humanité. Plus dure sera la chute. Alors on verra ceux-là dire, je vous l’avais bien dit …
Tout comme pour la nième crise du capitalisme, la der des der … Combien de crétins de salauds … changent de comportement après … Idem pour la crise écologique annoncée depuis 50 ans …

Nous allons de désastre en désastre, au gré des pouvoirs féodaux.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
26

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS