Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Une seconde filiale d’AREVA condamnée pour pollution
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Une seconde filiale d’AREVA condamnée pour pollution

En août 2009, une fuite survenue dans une usine spécialisée dans la conversion de l’uranium naturel en combustible, destiné aux centrales nucléaires, a entraîné le rejet d’effluents toxiques dans les eaux environnantes. Le déversement de ces substances dangereuses, dont de l’ammonium, s’est traduit par une mortalité importante des poissons et la suspension des activités de pêche en aval. Selon France Nature Environnement (FNE), le personnel de la société COMURHEX, en charge de l’exploitation de ce site industriel, aurait débranché les alarmes, déclenchées à plusieurs reprises le jour de l’accident.

Plus que de la négligence, ces actes enfreignent la réglementation en vigueur, laquelle oblige à alerter les services de l’Etat en cas de risques de pollution. Reconnaissant sa responsabilité, le tribunal correctionnel de Narbonne vient de condamner COMURHEX, filiale d’AREVA, pour pollution des eaux. Celle-ci devra verser 60 000 euros d’amende, dont 20 000 avec sursis, et le jugement rendu sera notamment publié dans le journal l’Expansion. Cette publication devrait donner un nouvel éclairage au « Trophée de l’Environnement », récemment décerné à la société COMURHEX par l’Union des Industries Chimiques. Ce verdict a un précédent, une autre filiale d’AREVA ayant déjà été condamnée en octobre dernier pour des faits similaires.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 22 décembre 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS