Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Un hypermarché transforme son parking en centrale solaire
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un hypermarché transforme son parking en centrale solaire

Le centre commercial E. Leclerc de Saint-Aunès (34), situé près de Montpellier, va se voir doté de la plus importante centrale solaire photovoltaïque de France. Débuté en février 2008, le projet prévoit à terme d’installer 5 472 panneaux solaires photovoltaïques sur des toits en bois couvrant les aires de stationnement, soit une surface équivalente à 8160 m².

On estime la capacité de production à 1,42 GWh/an, ce qui correspond à la consommation électrique annuelle de plus de 400 familles, sur une base de 3500 KWh par foyer à l’année hors chauffage. L’opération devrait permettre d’économiser chaque année plus de 1 655 tonnes de CO2, soit ce que rejettent environ 550 voitures dont les émissions annuelles sont estimées à 3 tonnes de CO2 à l’unité. Les économies sont aussi financières, l’enseigne vendant l’électricité produite.


Bien que n°1 en France, la puissance de cette centrale reste limitée au regard des vastes projets développés en Europe, et notamment en Allemagne où l’on attend l’entrée en fonction d’une centrale d’une capacité de 40MW. Pourtant, le projet français innove en mettant en valeur la surface mobilisée. Convertissant les panneaux solaires en « ombrières » destinées à protéger les véhicules de rayons chauffants du soleil, il optimise la surface utilisée à l’inverse des 2 km de long et des 600 m de large sacrifiés à la réalisation allemande.
Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
biotournesol
16 avril 2008 - 0 h 00 min

Que Leclerc investisse dans le solaire c’est très bien mais quel retard pris par la France par rapport à ses voisins. Pour cacher cela on s’émerveille sur l’innovation. En fait il suffit de passer le Rhin pour s’apercevoir que le solaire n’est plus un simple gadget de promotion commerciale. Quand on commencera à voir 20 % de nos toitures se couvrir de panneaux solaires et qu’EDF sera prêt à acheter le KW au même prix qu’en Allemagne, alors oui nous pourrons nous congratuler sur notre travail mais pas avant.

D’autre part, cette promotion permet de mieux dissimuler les politiques commerciales des grandes surfaces favorisant le transport des produits sur de longues distances, détruisant par cela le tissu productif régional. En fait, la balance énergétique des grandes surfaces est de loin la plus négative qu’il soit.

Les fraises d’Espagne, avant qu’elles viennent du Maroc et massivement de Chine sont l’exemple du gaspillage énergétique sans parler de l’impact environnemental et social. Commençons donc par favoriser la production locale dans notre choix de consommation.


Euskalion
16 avril 2008 - 0 h 00 min

C’est la première fois qu’un panneau publicitaire est utile. Notons que c’est assez remarquable dans notre pays tristement dominé par la dictature nucléaire et pétrolière.

Espérons quand-même que le cas fera école. Et nos 60 millions d’amis, au bout de leur laisse, qu’en pensent-ils ?


tombeleau
20 avril 2008 - 0 h 00 min

Cela fait plaisir de voir une telle initiative qui allie l’utile à l’agréable !!car l’été ,faire ses courses est une torture sur ces immenses parkings sans un brin d’ombre (puisque tous les arbres ont disparus).Alors si en plus on peut produire sans polluer ,MERCI .J’espère que d’autres enseignes vont suivre cet exemple (comme pour les sacs plastiques ).


simon34
21 avril 2008 - 0 h 00 min

Le Leclerc de St Aunès avait été condamné au démontage de sa gigantesque enseigne publicitaire illégale, visible à des km à la ronde, en avril 2007 (cf Paysages de France). Voilà qu’ils ont trouvé une meilleure façon de se faire de la pub…
Simon


pvirlo
23 avril 2008 - 0 h 00 min

En plus les grandes surfaces sont des aspirateurs à bagnoles : antiécologique en amont de la chaine de distribution et antiécologique après.
Allons Mr Leclerc voilà une bonne intiative mais vous pouvez encore mieux faire : l’étape suivante les panneaux solaires sur le toit du magasin, remplacez 20 ou 30 places de parking par des abris à vélo, (solaires bien sur :-) Approvisionnez vous localement, supprimez tous les sur emballages ( pas seulement les sacs platiques ) mettez une éolienne sur le parking (ça souffle bien à Montpellier) et en plus ça vous fera aussi une bonne pub. retirez les packs d’eau minérales de vos rayons (ça aussi ça consomme énormément de pétrole pour fabriquer les bouteilles et le transport) et l’eau du robinet est très bonne sauf en Bretagne ou les porcheries (qui vous livrent peut être de la cochonnaille industrielle ?) polluent énormément.
Et puis respectez votre personnel, Le pouvoir d’achat, c’est aussi pour eux !


noelle34
25 avril 2008 - 0 h 00 min

j’aimerai bien savoir d’ou vient tout le bois qui est utilisé pour les structures de soutien des panneaux photovoltaïque? (Indonésie? Afrique? France? Europe?)
j’ai passé un bon moment sous ses structures a les détailler et j’ai été amère de constater que rien n’avait été conçu pour la récupération des eaux sinon juste des goutières qui renvoie l’eau au sol de manière à empècher l’eau de stagner sur les éléments solaires pourqu’ils ne s’abiment pas !
Pourtant il me semblait très facile et peu couteux de réunir l’ensemble de ces goutières pour qu’elles s’écoulent dans un recupérateur qui aurait pu servir a arroser tous les massifs qui sont plantes autour de cet Hyper marché.
Mais ne nous leurrons pas… ce n’est toujours qu’une histoire de gain et d’argent et non pas une démarche pour le développement durable.


coqueli-so
25 avril 2008 - 0 h 00 min

Il faut quand bien même commencer par quelque chose, et si Leclerc donne le « top départ » sur des initiatives de ce genre, je trouve ça bien. Bien entendu, il vaut mieux consommer « local », encore faut-il avoir du « local » près de chez soi, on ne travaille pas forcément à côté d’une marché, ni d’un producteur. De plus, on trouve aussi du « local » en grande surface, il suffit de lire soigneusement les provenances. IL est clair que les allemands (entre autres ) sont plus au top que nous en la matière, malheureusement ce pays ne semble pas faire partie des références de notre gouvernement actuel ….


Patricia
10 mai 2008 - 0 h 00 min

Leclerc a été la première enseigne à lancer les produits marque repère, le premier à commercialiser les produits de la filière « commerce équitable » et maintenant le premier à lancer les parkings à énergie solaire.
Toujours exemplaire, il ne vise pas que le profit, il est connu pour être le leader en matière d’économie solidaire et sociale. Ses marges sont toujours réduites.

C’est vrai que l’idée des gouttières pour arroser les massifs de fleurs est une idée à laquelle ils auraient pu penser.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1362

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS