Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Un éclairage urbain de qualité pour 2 fois moins d’énergie et de CO2
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un éclairage urbain de qualité pour 2 fois moins d’énergie et de CO2

La ville d’Albi vient d’inauguré un nouveau procédé d’éclairage urbain qui permet une économie de près de 50 % d’énergie électrique et limite la pollution lumineuse. Quatre axes (routiers et semi-piétonnier) d’accès au centre ville, et un axe décentralisé ont été dotés des nouveaux luminaires, dont l’installation a commencé en mars 2004. A ce jour, 90 lampadaires ont été installés sur les 120 que compte le projet finalisé.

Les premiers résultats obtenus ont permis de démontrer, à consommation énergétique égale, que le nouveau système produit presque 2 fois plus de lumière que le système précédent.

Il s’agit d’une véritable révolution dans un secteur qui stagnait depuis plus de 30 ans. Pourtant, compte tenu de la quantité d’éclairage nécessaire à l’ensemble de la planète chaque jour, une amélioration du rendement ‘intensité lumineuse/consommation d’énergie’ pourrait apporter un appui important à la réduction des gaz à effet de serre. Ainsi, à l’échelle de la planète, une augmentation de 2 % du rendement de l’éclairage urbain permettrait une diminution de 6 à 7 millions de tonnes de rejets de CO2 dans l’atmosphère, ce qui correspond à 1 % de la diminution prévue par les accords de Kyoto sur l’environnement.

Alors que selon les prévisions de l’OCDE (organisation de coopération et de développement économiques), les besoins en éclairage au niveau mondial seront multipliés par trois dans les dix années à venir, le CNRS (centre national de la recherche scientifique) estime que ‘…ce système permettra la réalisation d’importantes économies d’énergie et contribuera ainsi au développement durable et à l’aménagement du territoire’.

Basé sur des lampes à halogénures métalliques, avec enveloppe céramique, qui produisent une lumière blanche de très bonne qualité, les luminaires sont spécialement dessinés pour mieux distribuer la lumière sur la chaussée et limiter les problèmes de pollution lumineuse. Par ailleurs, un dispositif supplémentaire permet de prendre en compte les particularités de l’œil humain, sensible la nuit à des longueurs d’onde décalées vers le bleu, afin d’accroître les gains d’énergie.

Développé en 3 ans, le projet NumeLiTe a mobilisé 11 partenaires publics et privés de 6 pays européens. Le coût total du projet s’élève à 6,6 millions d’euros, dont une subvention de la communauté européenne de 2,8 millions. Pour les communes, l’investissement élevé au départ devrait être amorti en moins de 10 ans, sachant que la durée de vie d’un éclairage public est de 30 à 40 ans.

Alex Belvoit
Photos © consortium EU-NumeLiTe

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
163

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS