Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Surveiller sa consommation d’énergie en logement collectif
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Surveiller sa consommation d’énergie en logement collectif

S’étant engagée dans une politique de Renouvellement Urbain, la ville d’Ajaccio va prochainement tester 75 compteurs de chaleur d’appartement dans l’optique de réduire les coûts de consommation d’énergie thermique. Dès lors, les consommations de gaz générées au sein du bâtiment collectif seront individualisées, permettant à tout un chacun d’évaluer sa propre consommation et d’agir en conséquence en régulant leur chauffage. Cette opération s’inscrit dans le cadre du programme européen « Crrescendo » (1), initié par la Commission Européenne, dont l’objectif est de lutter contre le gaspillage énergétique lié au secteur du bâtiment.

Diffusé par Sensus Metering Systems, leader mondial des solutions de comptage d’eau et d’énergie thermique, le compteur PolluCom dont il est question mesure la consommation d’énergie dans toute installation où circule de l’eau utilisée comme liquide transmetteur de chaleur. Adaptable, il s’applique aussi bien aux réseaux de chaleur urbains qu’à la facturation résidentielle. Autre avantage majeur pour la région, il bénéficie d’une fonction réversible lui permettant de mesurer tant la consommation de chauffage que de climatisation.

S’il ne réduit pas en soi la dépense énergétique, l’équipement devrait du moins permettre de responsabiliser les résidents, lesquels ne pourront plus se décharger sur le voisin pour justifier une facture trop élevée.

Cécile Cassier
1- Le programme européen Crrescendo (Combined Rational and Renewable Energy Strategies in Cities for Existing and New Dwelling and Optimal quality of life) regroupe, outre la ville d’Ajaccio, trois autres villes européennes : Almere aux Pays-Bas, Milton Keynes au Royaume-Uni et Viladecans en Espagne.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
marseille42
5 juin 2008 - 0 h 00 min

Bonne initiative mais pourquoi n’est-elle pas étendue à l’ensemble du territoire? Dans les années 80, les économies d’énergies étant déjà sur la sellette, des mesures devaient être prises en ce sens et une loi avait été votée mais, à ma connaissance, n’avait jamais reçue de decret d’application. Les économies d’énergie sont nécessaires mais il est aussi normal que les consommateurs payent le juste prix et non celui de leurs voisins.


smile17
8 juin 2008 - 0 h 00 min

ici ,à Paris ,immeuble de l’OPAC on marche sur la tête depuis longtemps à ce sujet ,figurez vous que mon compteur électrique est sur le palier dans un cagibi, et fermé à clé par le gardien , à partir de la comment surveiller sa consommation sans avoir accès au compteur? en plus la partie individuelle du chauffage qui était raccordée sur notre compteur électrique (une partie étant collective à minima ,par fils chauffants au sol)à été regroupée avec la trame chauffante collective
soit disant pour économiser ! à la conception ,par l’activation du complément de chauffage individuel
le locataire compensait les variations de température extérieures , la dalle chauffante ayant une certaine inertie garantissait 14°c!
aujourd’hui comme ce système est mal géré par un calculateur ,il n’anticipe pas les montées ou descentes de température exterieure(il devrait se régler sur les prévisions météo si le système était bien fait)
conséquence si la température exter monte on bout et on ouvre les fenêtres et si la temperature descend on caille et on râle auprès du gardien
qui fait revenir le technicien pour monter la consigne ! ce qui fait que si entre temps la température remonte ,on re-bout de plus belle et on s’écrase pour ne pas risquer de re-cailler!
c’est peut-être pour protéger notre santé en nous obligeant à aérer plus longtemps nos appartements ?
Franchement UBUESQUE NON ?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
25

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS