Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Plate-forme d’Elgin : la fuite de gaz est colmatée
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Plate-forme d’Elgin : la fuite de gaz est colmatée

Le 25 mars dernier, une fuite de gaz se produit sur la plate-forme d’Elgin, gisement producteur de gaz naturel et d’hydrocarbures liquides situé en mer du Nord britannique, à environ 240 km de la ville d’Aberdeen. Depuis lors, l’exploitant du site, Total, a travaillé à installer le matériel nécessaire pour stopper la fuite en question, et à forer un premier puits de secours. Initialement estimé à 2,0 kg /seconde (environ 200 000 m3/ jour), le débit de fuite du gaz avait progressivement diminué à 0,5 kg / seconde (soit environ 50 000 m3 / jour).

Le 15 mai dernier, retardée par des conditions météorologiques défavorables, l’intervention sur le puits G4 a enfin pu commencer, injectant de la boue dans le puits défectueux. Douze heures après le début de l’intervention et près de deux mois après l’incident, la fuite a été stoppée. Mais plusieurs jours de surveillance seront nécessaires pour confirmer la réussite de l’opération de colmatage. Parallèlement, débuté le 18 avril, le forage du puits d’intervention se poursuit, dispositif dit de « second recours ». Nécessairement rassurant, Yves-Louis Darricarrère, directeur général de la branche Exploration & Production de Total, a assuré tenir compte « des enseignements à retenir de cet incident ». Des paroles qui, là encore, se veulent rassurantes alors que la production pourrait reprendre sur le site d’ici la fin de l’année.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
opaque
20 mai 2012 - 0 h 00 min

Nous voilà rassurés: la sainte production peut reprendre
prévenez nous quand il n’y aura plus de gaz…






à lire aussi
     
Flux RSS