Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Pétrole : exportateurs et consommateurs ne sont pas en phase
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Quel panneau solaire pour recharger une batterie ?
  2. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  3. Prendre conscience de l’impact des ...
  4. Une centrale nucléaire flottante en Russie
  5. Greenpeace contre le suremballage


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Pétrole : exportateurs et consommateurs ne sont pas en phase

Alors que le baril de pétrole oscille toujours dans une fourchette de prix élevés, entre 90 et 99 dollars, les pays exportateurs et les pays consommateurs multiplient des déclarations exprimant une vision diamétralement opposée de la situation.

D’un côté, les pays industrialisés demandent à l’OPEP (1), d’augmenter sa production afin de répondre à la forte demande du moment, d’un autre coté l’OPEP maintient que le marché est suffisamment approvisionné, les cours actuels étant liés à des mouvements spéculatifs et à l’insuffisance des capacités de raffinage des pays industrialisés.

Dans la continuité des gouvernements occidentaux, l’Agence Internationale de l’Energie (2) vient de déclarer que le marché mondial subissait actuelle un déséquilibre entre l’offre et la demande, maintenant les cours du brut sur une tendance haussière. L’Agence s’inquiète aussi des stocks particulièrement bas de ses pays membres, les prix élevés étant un frein à leur reconstitution.

La situation actuelle illustre la tendance d’une économie mondiale toujours plus consommatrice d’or noir ; la production est à des niveaux jamais égalés et malgré cela de plus en plus de pays pauvres rationnent leur population et la plupart des pays riches grignotent leur stock de semaine en semaine.

Michel Sage
1 – OPEP : L’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole a été créée en 1960 afin de coordonner les politiques de ses Etats membres pour leur assurer une stabilité des prix pétroliers. Elle se compose de : l’Iran, l’Irak, l’Arabie Saoudite, le Koweït, le Venezuela, l’Angola, l’Algérie, le Nigeria, l’Indonésie, la Libye, le Qatar et les Emirats Arabes Unis. En 2006 l’OPEP représentait « officiellement » 75 % des réserves mondiales déclarées de pétrole et 43 % de la production.

2 – L’Agence Internationale de l’Énergie est un organe autonome institué en novembre 1974 dans le cadre de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) afin de mettre en œuvre un programme international de l’énergie. Les pays membres sont : Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Danemark, Espagne, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Japon, Luxembourg, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Portugal, République de Corée, République Tchèque, Royaume-Uni, Suède, Suisse et Turquie. Il est envisagé que la Pologne et la République Slovaque deviennent membres en 2007-2008. La Commission Européenne participe également aux travaux de l’AIE.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS