Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Pas d’austérité pour le projet nucléaire ITER
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Pas d’austérité pour le projet nucléaire ITER

Alors que les plans de rigueur gagnent progressivement tous les Etats européens sous les pressions du Fonds Monétaire International (FMI), de la Commission européenne et des marchés boursiers (1), les membres de l’Union Européenne viennent de renouveler leur soutien massif à ITER. Il aura en effet suffi d’un simple Conseil des ministres de l’agriculture et de la pêche (!…) pour adopter, en urgence et dans l’opacité la plus totale, le quasi triplement de la contribution européenne au coût de la construction de ITER, le réacteur expérimental nucléaire basé dans le Sud de la France et qui promet une production d’énergie quasi illimitée.

Comme vous aviez pu le lire sur Univers-nature en …., le soutien de l’UE, principale contributrice économique à ITER, va passer de 2,7 à 7,2 milliards sur les dix années dédiées à la construction. Une facture qui commence singulièrement à devenir déraisonnable dans un contexte de paupérisation européen généralisé. L’Europe a t-elle les moyens d’un soutien indéfectible à ITER quand les USA se sont retirés et que l’incertitude, tant scientifique qu’économique, n’a jamais été aussi grande quant aux promesses de projet expérimental. En effet, outre de probables nouveaux dépassements budgétaires, rappelons que ce réacteur n’a pas vocation à produire de l’énergie, commercialement parlant, mais à démontrer la faisabilité de la fusion sur Terre en produisant, en l’espace de 6 minutes, quelque 500 millions de watts (MW) de chaleur à partir de 50 MW ‘d’énergie injectée’. Cette étape validée, un premier réacteur nucléaire de fusion, DEMO, devrait voir le jour au Japon pour apporter la preuve de la faisabilité industrielle du concept à l’horizon 2050…

Une décision que dénonce Yannick Jadot, député européen Europe Ecologie, ‘Les gouvernements européens font actuellement la chasse aux dépenses publiques, et les énergies renouvelables ou les économies d’énergie en sont les victimes (en France, en Allemagne ou en Espagne) … Mais cela n’empêche pas l’Europe d’engager plus de 4 milliards d’euros supplémentaires dans le mirage scientifique et le gouffre financier ITER. La Commission devra trouver ces milliards en piochant dans les autres projets de recherche européens, ou sur les soutiens européens à la compétitivité.’

Pascal Farcy
1- … où ces mêmes pays financent leur train de vie !

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 14 juillet 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
JeanPhir
15 juillet 2010 - 0 h 00 min

Que vous le vouliez ou non, l’énergie obtenue par fusion nucléaire (et non par fission, cela n’a rien à voir) est inépuisable puisqu’elle utilise l’élément le plus répandu sur la planète et dans l’Univers, l’hydrogène, et non des éléments comme l’uranium ou le plutonium, rares, toxiques et radioactifs. C’est donc bien une énergie renouvelable et non une énergie fossile.
La fusion produit de l’hélium qui est un gaz neutre et banal de l’air.
La quantité d’énergie est telle qu’elle devient rapidement pratiquement gratuite, ce qui permettrait par exemple de l’utiliser pour recycler les matériaux, ne plus importer la moindre énergie ni même une bonne partie des matières premières. En soi, cela ne remplace pas le pétrole mais cette énergie pourrait être convertie en n’importe qu’elle autre, peut importe si le rendement est moyen. En fait, cela pourrait bien être la clé d’un renouveau sur le plan de l’environnement, par exemple en rendant disponible et à très bas coût l’hydrogène comme carburant, qui ne produit que de l’eau par combinaison avec l’oxygène. Cette énergie pourrait aussi servir à dépolluer y compris pour bloquer le CO2, etc. Cette indépendante permettrait également de réduire les conflits internationaux si souvent lié au contrôle du pétrole ou d’autres ressources.
Donc non, je ne suis pas du tout d’accord sur cet a priori, sinon il fallait aussi défendre les tailleurs de pierre, substance naturelle, contre les premiers forgerons fabricant le bronze, substance chimiquement douteuse, toxique par son cuivre, etc.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
31

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS