Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Nouvelle hausse de la consommation électrique en 2012
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Nouvelle hausse de la consommation électrique en 2012

Comme chaque année, Réseau de Transport d’Electricité (RTE) a publié son rapport sur la consommation et la production électrique française de l’année écoulée. D’après les chiffres fournis par RTE, la consommation intérieure française d’électricité a augmenté de 2,1 % en 2012 par rapport à 2011. Dans le même temps, la production a fléchi de 0,3 %. En valeur absolue, cela représente une consommation de 489,5 TWh (1) pour une production de 541,4 TWh.

Selon RTE, cette augmentation doit être mise sur le compte « d’une année plus froide ». En effet, en 2012, les températures ont été en moyennes inférieures de 0,4 °C par rapport aux températures de référence, alors qu’en 2011 elles ont été supérieures de 0,5 °C. D’après le rapport, l’influence des températures est, pour l’année 2012, d’environ 13,7 TWh, alors que la hausse de la consommation totale n’est que de 10,3 TWh. A ce sujet, RTE rappelle que : « La consommation d’électricité en France dépend fortement de la température, notamment les mois d’hiver en raison du parc important de convecteurs électriques. Cette sensibilité à la température de la consommation d’électricité est aujourd’hui de l’ordre de 2 300 MW (2) par degré Celsius en hiver».

Si l’on regarde plus en détail, il apparaît que la tendance observée ces dernières années se poursuit. Ainsi, la consommation de la grande industrie est à nouveau en baisse (-4 % par an), alors que celles des entreprises et des particuliers continuent leur progression (+2,4 % par an.


Au niveau de la production, le rapport indique une légère diminution de 0,3 % par rapport à 2011, soit 1,6 TWh en valeur absolue. L’année 2012 a été marquée par une forte baisse de 16,2 TWh de la production électrique d’origine nucléaire et de 3,6 TWh pour celle provenant des énergies fossiles (gaz, charbon et pétrole). En revanche, on note une forte hausse de la production hydraulique de 13,5 TWh. La production des centrales hydrauliques peut varier sensiblement d’une année sur l’autre en fonction des conditions climatiques et notamment du volume et de la répartition des précipitations.

Les productions éolienne et solaire photovoltaïque poursuivent leur hausse avec respectivement +23,1 % et +66,7 %, ce qui correspond à +2,8 TWh pour l’éolien et 1,6 TWh pour le photovoltaïque. Globalement, la part de ces deux sources d’énergies dans la production française est de 3,5 %, dont les 4/5 pour l’éolien.

La France reste excédentaire avec un solde exportateur positif de 44,2 TWH et, malgré une baisse de 21 % de la balance de production/consommation par rapport à 2011, elle est toujours le pays le plus exportateur de l’Europe de l’ouest.

La vague de froid, particulièrement marquée, qui s’est étendue sur l’ensemble de l’hexagone, début février 2012, a engendré un record absolu de consommation le 12 février à 19h00. En puissance les 102 100 MW ont été atteints et, sur l’ensemble de la journée ce sont 2,26 TWh qui ont été consommés. Le précédent record datait du 15 décembre 2010 avec 96 710 MW.

Michel

1) 1 TWh = 1 térawattheure = 1 milliard de kWh = 1 milliard de kilowattheures

2) 1 MW = 1 mégawatt = 1 million de watts

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 01 février 2013 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
lupus
3 février 2013 - 0 h 00 min

Consommation électrique en hausse ? Normal. Tout est fait pour ça. On vend des tonnes d’appareils électriques, on nous incite à plus d’équipements, plus d’éclairage, plus de déchets qu’il faut recycler avec des machines électriques, et bientôt beaucoup de voitures électriques. Et par dessus le marché : nous sommes de plus en plus nombreux.

Le saviez-vous : Chaque année, 12 Twh (12 milliers de milliards de Wattheures) s’évaporent dans la nature en France. (Énergie perdue par effet de Joule lors de son transport dans le réseau de câbles électrique).


dieselstop
4 février 2013 - 0 h 00 min

Non, jamais il n’est question de parler ou même d’évoquer l’infernale accroissement de la populace, les autres balivernes sont nettement plus politiquement correctes! La température, le froid en hiver; pourtant l’industrie fait des efforts, elle ferme à tour de bras des usines, alors bien sur les particuliers sans travail sont chez eux à se chauffer sans vergogne, ces fainéants. De plus en plus de bras(et de bouches), de moins en moins de travail……..à fond où? Dans le mur!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
139

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS