Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Malgré la fuite, on creuse toujours plus profond
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  2. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  3. L’ardoise comme toiture
  4. Comment contrôler l’isolation thermique ...
  5. Obsolescence programmée : Cdiscount se fait ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Malgré la fuite, on creuse toujours plus profond

Alors que la fuite de pétrole du fond sous-marin du Golfe du Mexique continue de déverser ses 800 000 litres par jour, le forage du plus profond puits du Canada vient de démarrer.

Un consortium pétrolier (1), avec à sa tête Chevron Canada, a entrepris un forage en eaux profondes au large des côtes de Terre-Neuve. Le puits d’exploration se situe dans une zone de l’Atlantique de 2 600 mètres de fond, soit 1 100 mètres de plus que la zone de la fuite engendrée par l’explosion de la plate-forme de la Compagnie BP.

Les opérations vont être menées par le Stena Carron, un navire de forage en eau profonde capable de forer jusqu’à 3 000 mètres de profondeur. Selon Chevron, le puits d’exploration, baptisé Lona O-55, nécessitera plusieurs mois pour son perçage et son évaluation.

L’incapacité de BP à colmater la fuite au large de la Louisiane est essentiellement due à la difficulté de mener des opérations à 1 500 mètres de fond. On peut imaginer les conséquences d’un accident sur un puits situé à 2 600 mètres sous l’océan.

Michel Sage
1) Le consortium est composé de : Chevron Canada Limited (50%), ExxonMobil Canada Ltd (15%), Imperial Oil Resources Ventures Limited (15%) et Shell Canada Énergie (20%).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS