Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » L’île de la Réunion, laboratoire français de l’après pétrole ??
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’île de la Réunion, laboratoire français de l’après pétrole ??

La Réunion pourrait être le premier territoire français à entrer dans ‘l’ère de l’après pétrole’. Ile française, située au Sud-Ouest de l’océan Indien, à environ 700 km à l’Est de Madagascar, la Réunion bénéficie de nombreux atouts en matière d’énergies renouvelables. Qu’il s’agisse de soleil ou d’éolien, la nature y est généreuse. De même, sa taille réduite (207 km de tour) et la concentration de 80 % de sa population dans les régions urbanisées et sucrières du littoral favorisent une optimisation énergétique, ne serait-ce qu’en matière de transport. C’est ainsi que 37 % de son énergie provient de sources renouvelables et que l’année dernière, le Conseil Régional s’est donné pour objectif d’atteindre d’ici à 2025 l’autonomie sur le plan de l’énergie, notamment en matière d’électricité.

Dans ce contexte le ministre de l’écologie, Jean-Louis Borloo, a aujourd’hui signé le premier accord territorial d’application Outre-Mer du Grenelle Environnement, avec les autorités de la Réunion. Dénommé ’GERRI’ (Grenelle Environnement à la Réunion – Réussir l’Innovation), le programme a pour objectif principal de parvenir au développement durable intégral en 2020 et… à l’autonomie énergétique en 2025. Si J.L Borloo a tout de même reconnu ‘…l’acquis réunionnais déjà très réel en terme de solaire et d’énergie renouvelable en général’, il a estimé qu’avec GERRI, le ‘…premier enfant du Grenelle de l’Environnement… c’est l’autonomie énergétique en 2025, c’est le développement accéléré et combiné du solaire, de la biomasse, des énergies marines, de la géothermie, de l’éolien, une nouvelle stratégie pour les déplacements, avec notamment une migration vers le tout électrique à terme…’

Néanmoins, à y regarder de près, les Réunionnais n’ont pas attendu la signature de cet accord. Près de 45 % des logements bénéficient d’un chauffe-eau solaire, tandis que 7 MW de panneaux photovoltaïques et 6 MW d’éolien (1) sont dédiés à la production d’électricité. Par ailleurs, pour ces 2 dernières filières, le Plan Régional des Energies Renouvelables et d’Utilisation Rationnelle de l’Energie (PRERURE) envisage de parvenir à 100 MW installés pour chaque énergie d’ici 2025.

Si cet objectif d’installation ne semble pas improbable, pour parvenir à l’autonomie énergétique l’île doit impérativement remédier à sa démographie galopante. En effet, alors qu’en 2030 elle pourrait dépasser le cap du million d’habitants (elle en comptait 2 fois moins en 1980), aujourd’hui, après près de 30 ans de croissance, sa population a crû de 57 % tandis que sa consommation d’énergie a fait un bond de 350 %.

Comme on le voit, les chiffres sont parfois cruels, et pourraient contribuer à ne pas permettre à la Réunion d’être ‘…le premier territoire à entrer dans l’ère de l’après pétrole’, contredisant au passage les propos du ministre de l’écologie, toujours à l’affût de l’opportunité à mettre en avant…

Alex Belvoit
1- Placée sur la route des cyclones, la Réunion implante des éoliennes de moindre puissance, rabattables pour être couchées facilement en cas d’alerte cyclonique.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 08 juillet 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
trimpeun
13 juillet 2008 - 0 h 00 min

Que veut-on nous faire croire ! masquer la situation critique de la Réunion face aux problèmes écologiques,respect de l’environnement,traitement des ordures,stations d’épurations saturée,propreté en général.
Faisons un bilan de ce qui a été fait à ce jour pour le respect de l’environnement.
Dans le contexte de cet article, on ne parle pas de la nouvelle usine de production électrique qui est en construction au Port et qui fonctionnera au Fioul !!Eh oui on est loin de l’écologie .
Ah !le développement durable !!
La Réunion,par le biais de ses politiques , ne s’est jamais donné les moyens d’agir en autonomie Ah !les grands projets « la route des Tamarins « gouffre financier le projet de la nouvelle route du littoral, le tram train !!et le plus beau celui d’alimenter en eau l’ouest par un tunnel creusé dans la montagne d’est en ouest , mais la roche montagne est très instable, résultat la foreuse est coincée dans le tunnel ou elle va rouiller coût de l’opération!! personne n’ose en parler.
Les Réunionnais ont la fâcheuse habitude de se débarrasser de leurs ordures dans les ravines, lors des sacrifices religieux les dépouilles d’animaux vont dans les ravines ,
Il y a eu le  » chikunguya  » en ce moment il y a une importante prolifération de rats !!
Il n’y a plus de poisson autour de l’ile !!ou sont passées les masses de déchets et de rejet des stations d’épuration si tant est qu’elles épurent ce qui y arrive.
Une fois de plus on brasse beaucoup d’air avec plein de beaux projets qui vont faire venir des subventions et l’actuel on en fait quoi !!
Ce n’est qu’une constation écologique. La Réunion offre beaucoup de belles choses pour les visiteurs


VB91
14 juillet 2008 - 0 h 00 min

Bonjour,

je sais que je vais faire bondir nombre de militants de gauche, mais, ne devrait-on pas changer le système qui fait que les allocations familiales sont beaucoup plus significatives à partir du troisième enfant? Ne devrait-on pas au contraire, donner le maximum pour les deux premiers et réduire fortement au delà?
Deux enfants par femme permettrait une décroissance lente de la population qui à mon humble avis, et n’en déplaise aux économistes des écoles classiques qui n’ont pas encore intégré la finitude de notre planète, est indispensable.

Vincent Bourdin


docalog
21 juillet 2008 - 0 h 00 min

La réunion, écologique? Les abbérations coloniales écologiques et HUMAINES sont si nombreuses que ca mériterait d’être dénoncées à L’ONU. Nous ne sommes plus sains d’esprit.


vj
11 décembre 2015 - 13 h 48 min

bonjour
je suis venu avec un vehicule bi carburation (gpl)…et surprise au 1er controle technique on m oblige a changer ma carte grise et modifier les caracteristiques au service des mines modif en essence s:plomb .
au secours la Reunion verte une utopie… AU VU DES ARTICLES AUDESSUS JE SUIS TOTLEMENT D ACCORD..
Depuis un certain temps certaines famille venues de regions où la proprete et le vivre a la francaise n est pas naturelle polluent le secteur tres sympa et calme en des comportements frisant la provocation, bouteilles de bieres, sac en plastiques, appareils robots menagers au bord de la rte…. et la pollution genere a plus de 20db …. degradation de la sante publique progresse .et je dis tout haut ce que beaucoup de mes dallons disent tout bas.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
261

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS