Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Les téléviseurs bientôt soumis à l’étiquette énergétique ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les téléviseurs bientôt soumis à l’étiquette énergétique ?

Introduite dès 1992 et applicable aux réfrigérateurs, congélateurs, lave-vaisselle et autres équipements électroménager, l’étiquette énergie informe sur le niveau d’efficacité énergétique de ce type d’équipements, allant de la catégorie A, la plus économe à la catégorie G, la plus énergivore. Visant à réduire la facture énergétique, elle est promue tant pour son impact écologique bénéfique que pour les substantielles économies dont tirent parti les consommateurs finaux à l’usage. Ce dernier point ne fait, toutefois, pas l’unanimité, l’UFC Que Choisir ayant dénoncé en mai dernier certains dysfonctionnements du dispositif, jugé obsolète.

Ignorant ces voix divergentes, la Commission européenne a proposé, le 28 septembre dernier, d’étendre l’étiquetage énergétique aux téléviseurs, lesquels représentent près de 10% de la facture d’électricité moyenne des ménages. Pour la première fois, les fabricants seront tenus de déclarer la classe de consommation énergétique de leurs produits, selon une échelle allant de A à G. Si  l’étiquette doit être clairement visible sur les équipements concernés, elle doit également l’être dans les publicités, si le prix du téléviseur est mentionné.

Parallèlement, la commission projette de mettre à jour le système d’étiquetage préexistant, satisfaisant ainsi les réclamations formulées par l’UFC Que Choisir.

Ces propositions doivent désormais être validées par le Parlement européen et le Conseil.

A l’heure actuelle, 90 % des réfrigérateurs-congélateurs, lave-vaisselle et lave-linge vendus au sein de l’Union européenne relèvent de la catégorie A, selon les chiffres avancés par la Commission européenne.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
marseille42
3 octobre 2010 - 0 h 00 min

10% de la consommation électrique!? Il faut le convertir en nombre d’heures à regarder la télévision. Personnellement, j’estime que j’y passe AU PLUS 6 à 7 heures PAR SEMAINE et très souvent ce visionnage hebdomadaire ne dépasse guère 3h à 3h et demi (ARTE journal). C’est bien pourquoi j’envisage de supprimer le téléviseur qui occupe une place quasi inutile dans mon petit séjour, les quelques émissions qui m’intéressent pouvant être vues sur Internet. Donc 10% je dois être assez loin d’une telle consommation électrique et ça me paraît faramineux. D’autant plus qu’autour de moi, malgré les contrats groupés -télévision, internet, téléphone- et donc malgré le nombre des chaînes reçues et le VOD, les émissions ou les films proposés sont si indigents ou stupides que la plupart de mes connaissances laissent leur téléviseur éteint.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
32

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS