Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » L’EPR français sur les traces de son homologue finlandais
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’EPR français sur les traces de son homologue finlandais

La liste des déboires du réacteur nucléaire de 3e génération, dit EPR, n’en finit pas de s’allonger. A l’instar du chantier finlandais qui accuse dorénavant au moins 3 ans de retard et 3 milliards d’euros de surcoût, le réacteur EPR en construction en France, à Flamanville (Normandie), fait régulièrement parler de lui.

Après l’arrêt des travaux de construction suite à la découverte d’anomalies en mai 2008, l’annonce d’un surcoût de 20% à la fin de cette même année, Le Figaro de ce jour se fait l’écho d’un retard d’au moins 2 ans. Néanmoins, de son côté, EDF maintient une date de mise service en 2012, la production d’électricité ne devant toutefois pas démarrer avant 2013 selon le groupe !!

Qu’il s’agisse du chantier finlandais ou français, pour Areva, numéro 1 mondial du secteur, le ‘produit’ EPR ressemble de plus en plus à un fiasco commercial et à un gouffre financier, les autorités de contrôle, respectivement en charge de ces deux réacteurs, étant souvent décriées quant à leurs exigences qualitatives et sécuritaires. Ainsi, pour mémoire, outre ces deux chantiers, les Chinois qui ont signé pour deux réacteurs nucléaires EPR ne semblent pas presser de les mettre en œuvre, même si les choses devraient s’accélérer avec la signature de différents accords financiers lors de la récente visite du premier ministre, François Fillon, en Chine.

De plus rappelons qu’en novembre dernier les autorités de sûreté nucléaire britannique, finlandaise et française émettaient divers doutes quant à la conception du système de contrôle-commande du réacteur, avant que l’Emirat d’Abou Dhabi ne retienne la solution nucléaire coréenne en lieu et place de l’offre française de l’EPR, fin décembre.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
brutus38
24 janvier 2010 - 0 h 00 min

On persiste et signe dans une voie dangereuse pour la planète toute entière …. Des déchets qu’encore une fois on ne sait que faire. Allons soyez raisonnables messieurs les décideurs l’éolien vous tend les bras même s’il a ses détracteurs (soutenus et orchestrés par les pro-nucléaires ????) et quelques inconvénients certes. Et puis installer les générateurs au plus près des gros consommateurs, ça réduira les pertes par effet Joule dans les cables de transport (estimées à 25% d’après certains)et ça c’est possible avec l’éolien car le vent il y en a partout ou presque … A l’heure où on nous rabache qu’il faut réduire la consommation au risque de voir le réseau de distribution s’effondrer, ne serait-ce pas une solution ? (Le comble c’est que quelques années en arrière, tout a été fait pour inciter les gens à devenir des super consommateurs d’électricité !!!!)


opaque
24 janvier 2010 - 0 h 00 min

c’est désolant: notre fleuron industrialopolitiquementmarchand se voit ridiculisé sur la scène du spectacle comique et permanent de la mondialisation capitaliste à but non lucratif.
En plus de nous faire perdre nos sous,l’énergie philosophiquement retardée va nous faire encore perdre des décennies avant la mise en oeuvre des sytemes Energetiques Positivements Ralentis nécéssaires à notre survie (et surtout à celle des laissés pour compte d’aujourd’hui)
Notre VRprésident ne semble pas avoir pris la mesure du problème énergétique mondial: il ne s’agit pas de continuer autrement la course folle, il s’agit d’arréter de courir pour rien.






à lire aussi
     
Flux RSS