Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Le réacteur nucléaire EPR est une nouvelle fois retardé par AREVA
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le réacteur nucléaire EPR est une nouvelle fois retardé par AREVA

La construction du premier réacteur nucléaire EPR de 3e génération, actuellement en cours en Finlande, continue d’accumuler les retards. Si en avril, on parlait d’un an et demi de retard, aujoud’hui il est officiellement fait mention d’un retard d’un minimum de 2 ans. Prévu initialement pour produire de l’électricité en 2009, le projet ne devrait donc parvenir à cette étape qu’en 2011, dans le meilleur des cas.

TVO, l’équivalent de EDF pour la Finlande, ne cache pas son insatisfaction. Son porte-parole, Martin Landtman, a ainsi déclaré ‘Nous sommes très contrariés qu’Areva ne nous prévienne que maintenant de ce nouveau report de mise en service’.


Vue générale du chantier de construction du réacteur nucléaire EPR, en Finlande

Si dans son communiqué officiel, le numéro Un mondial du nucléaire, le français Areva, minimise ce retard, dès le départ le risque de ne pas réussir à tenir les délais était grand. En effet, cette centrale est non seulement la première au monde à intégrer un réacteur de 3e génération, mais en plus en c’est la première fois qu’Areva, allié à l’allemand Siemens, prend en charge l’ensemble du projet (le groupe se contentait jusqu’alors de fournir le réacteur, la partie la plus sensible). De plus, alors que la moyenne mondiale des temps de construction d’un réacteur nucléaire est de 6ans, TVO en imposant un délai de 4 ans et demi a placé la barre très haute… visiblement trop haute.

D’autre part, Areva semble avoir sous-estimé la lourdeur administrative finlandaise, avec la nécessité de produire 100 000 documents d’ingénierie, lesquels doivent être approuvés à chaque étape par TVO et/ou STUK (l’autorité de sûreté nucléaire finlandaise). Si la production de ces documents a augmenté de 40% au cours des derniers mois, tous les problèmes ne sont pas pour autant levés.

Situé au Sud-Ouest de la Finlande, sur la péninsule d’Olkiluoto, le chantier a enregistré de multiples problèmes allant de non-conformités ou violations des spécifications de qualité, à l’aptitude à faire travailler ensemble un nombre d’intervenants, jugé par certains, trop important (2000 personnes actuellement, soit plus de la moitié de ce qui sera atteint en 2008 et 2009).

Si la capacité de ce premier réacteur nucléaire EPR, à fonctionner efficacement durant les 60 prochaines années, n’est pas remise en cause, il n’en va probablement pas de même de son intérêt économique. Le retard affiché risque de coûter très cher à Areva en versement d’indemnités de retard de livraison, l’industriel aurait d’ailleurs déjà provisionné 500 millions d’euros à ce titre, un nombre à comparer aux 3 milliards que coûte un EPR…

Pascal Farcy
Photo © Areva

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 12 août 2007 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
véro
12 août 2007 - 0 h 00 min

N’y a t-il pas une erreur, on entend plus souvent parler de 30 ans en longévité.


epsilon
12 août 2007 - 0 h 00 min

Aux yeux de tout ce que l’on peut lire un peu partout sur les médias, il semblerait que pas mal de choses seraient bâclées, et une certaine incompétence sur la capacité à mener à bien ce projet complètement commence à apparaître. Un peu affligeant sur ce type de technologie.


Pascal
13 août 2007 - 0 h 00 min

Non, pas d’erreur, le chiffre de 60 ans provient du communiqué officiel de Areva. Sinon, il est vrai qu’on a vraiment l’impression que l’on est dans le domaine de l’approximatif et ce n’est pas du tout rassurant.


Jérôme
13 août 2007 - 0 h 00 min

Non seulement, la production d’électricité par une source nucléaire n’est pas rentable si l’on prend en compte les couts de démentellement, la suppression des subventions abusivent de recherches ou encore une évaluation des risques mais cette activité ne l’ait plus non plus pour Areva… Il y aurait une lueur d’espoir si notre pays ne s’entettait pas dans une politique tout nucléaire qui s’avère être une erreur de plus.


laurent
14 août 2007 - 0 h 00 min

L’implantation d’un réacteur nucléaire au sud-est de la Finlande, soit à proximité d’une frontière avec la Russie, me paraissait assez inconsciente et, pour tout dire, hautement improbable…
En fait, la péninsule d’Olkiluoto se trouve au sud-ouest du pays, face à la Suède, ce qui est nettement plus compréhensible !


Pascal
14 août 2007 - 0 h 00 min

Oui, effectivement inversion Est/Ouest, c’est corrigé. Je vais réviser ma Rose des vents. Merci de la vigilance.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
971

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS