Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Le plus vieux parc africain menacé par le pétrole
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le plus vieux parc africain menacé par le pétrole

Le plus vieux parc d’Afrique, entré à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979, se retrouve face à des activités d’exploration pétrolière de la société SOCO International. Le président du Congo a autorisé ces activités, bien qu’interdites par la loi congolaise et la convention du patrimoine mondial de l’UNESCO, par ordonnance dès juin 2010 et, ce, pour 85% de la surface du parc.

Aujourd’hui Greenpeace et WWF tentent de mobiliser. En effet, malgré le rappel de la loi interdisant la prospection pétrolière ainsi que la demande de suspension des activités, jusqu’à un examen approfondi par le ministre de l’environnement congolais, SOCO International explore les sols depuis septembre 2011 faisant “le pari d’une politique du fait accompli”.

Outre ce risque, il semble important de préciser que de simples travaux d’explorations peuvent avoir des conséquences très lourdes, dont la population et les pécheurs s’inquiètent. Les forages d’explorations produisent de nombreux déchets, qui imprégnés d’hydrocarbures, sont néfastes pour la faune environnante et les sources d’eau.

Marine Farcy
1- Le parc national des Virunga se trouve à l’est de la République Démocratique du Congo (RDC), à la frontière de l’Ouganda et du Rwanda. Réputé pour contenir plus de 200 espèces de mammifères et être la zone africaine protégée la plus riche en espèces d’oiseaux, il est plus particulièrement connu pour ‘abriter’ des gorilles de montagne. Ecologiquement, il joue aussi un rôle crucial pour l’approvisionnement en eau potable de la région.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thylacine
30 avril 2012 - 0 h 00 min

Le parc des Virunga est un des plus mythiques de la planète. On voit bien là que rien, probablement, n’arrêtera jamais le rouleau compresseur de l’exploitation des ressources planétaires par l’homme. Ni les Gorilles, nos frères, ni les mythes, ni la beauté, ni l’amour, ni les individus ou groupes d’individus, impuissants face au « super-organisme » planétaire, qui suit sa voie et sa logique. Nous ne sommes que les cellules de cet organisme, sans aucun pouvoir sur le destin de cet organisme planétaire, et pourtant tous indispensables à son fonctionnement…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
95

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS