Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » La Suisse bien partie pour relancer un programme nucléaire
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La Suisse bien partie pour relancer un programme nucléaire

Ce lundi, un des opérateurs suisses de l’énergie, le groupe ATEL, a déposé une demande de permis de construire pour une nouvelle centrale nucléaire à proximité de celle de Gösgen, active depuis 1979.

Dans un contexte de pénurie annoncée, pour ATEL ce projet contribue à l’assurance d’un approvisionnement électrique durable de la Suisse (1). En effet, alors que le nucléaire national couvre environ 38 % de la consommation électrique du pays, 3 des 5 réacteurs en service actuellement devront être arrêtées en 2020, atteints par la limite d’âge. D’autre part, l’expiration prochaine de contrats d’importation conclus sur le long terme, invite à la prudence dans une Europe au marché énergétique de plus en plus tendu.

Ainsi, alors qu’en 1990, les Suisses votaient un moratoire de 10 ans sur l’implantation de nouvelles installations nucléaires, que le Conseil fédéral adoptait le principe de la sortie de l’atome en 1998, en 2003 l’opinion publique rejetait à la fois un nouveau moratoire et une sortie progressive du nucléaire.

Sachant que le Conseil fédéral a également revu sa copie en février 2007, en considérant que ‘le remplacement des centrales nucléaires existantes ou la construction de nouvelles centrales nucléaires est nécessaire’, ce retournement de l’opinion publique devrait servir le dessein de ATEL qui va se heurter au référendum demandé par les opposants au nucléaire.

Ceci dit, sachant que l’on compte généralement 16 à 18 ans pour mettre en service une nouvelle centrale en Suisse, on voit mal le pays ne pas se heurter à un problème d’approvisionnement énergétique majeur, sachant qu’aucun plan d’économie d’énergie et/ou projet de production important ne sont pressentis.

Pascal Farcy
1- Malgré l’absence de grands complexes industriels friands d’énergie, les Suisses sont sensiblement plus énergivores que les pays limitrophes, et leur demande continue de croître.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Euskalion
16 juin 2008 - 0 h 00 min

On savait depuis longtemps le penchant des Suisses pour la délation et l’espionnite (ci-après un lien intéressant sur les pratiques para-policières de nos voisins helvétiques)
http://www.suisse.attac.org/Plainte-suite-a-l-espionnage-d

mais on les croyait au moins un peu écolos.
Cette triste nouvelle montre qu’ils n’ont pas plus de sens de l’environnement que les autres…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
22

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS