Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » La Russie met les gaz sur les énergies fossiles
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La Russie met les gaz sur les énergies fossiles

La Russie est sans aucun doute le pays qui bénéficie financièrement le plus de l’envolée actuelle des prix des matières premières énergétiques. Au moment où le baril de pétrole ne cesse de battre des records et semble vouloir s’installer durablement au dessus des 100 dollars, elle en est devenue le premier producteur mondial. Avec un peu plus de 10 millions de barils par jour (Mb/j) produits au mois de janvier, elle devance l’Arabie Saoudite de 1,2 Mb/j. Au niveau du gaz naturel, la Russie occupe aussi le premier rang mondial, devant les Etats-Unis, avec plus de 21 % de la production mondiale soit 612 milliards de mètres cubes par an. Quant au charbon, le pays n’est pas en reste, il se situe au troisième rang mondial derrière respectivement la Chine et les Etats-Unis.

En fin de semaine dernière, le ministère russe de l’Industrie et de l’Energie a dévoilé sa stratégie et ses ambitions en matière d’hydrocarbures d’ici à 2030. Le termes sont très clairs et pourraient se résumer ainsi : nous allons profiter au maximum des richesses de notre sous-sol afin de capter au mieux la manne financière de la pénurie énergétique mondiale. Le ministère prévoit d’élever la production annuelle de pétrole à 595 millions de tonnes d’ici 2020, et à 600 millions d’ici 2030 (contre 480 millions actuellement). Pour le gaz, l’ambition se situe à 825 milliards de mètres cubes en 2020 et 880 milliards en 2030 (contre 612 milliards actuellement).

En plus d’un sous-sol généreux en hydrocarbures, la Russie bénéficie d’une arme de plus en plus puissante avec le géant gazier Gazprom. D’après l’agence de presse RIA Novosti, la société russe GazpromNeft (division pétrolière de Gazprom) s’est engagée dans un développement qui devrait lui permettre de doubler sa production de pétrole d’ici à 2020. Pour cela GazpromNeft étendra sa production au-delà des frontières de Russie, notamment en Afrique et Asie-Pacifique.

Avec cette politique, le pouvoir russe entend redonner à son pays une position importante dans le concert des nations, grâce à d’un côté des entrées massives de devises et d’un autre coté des avantages économiques pour son industrie. Alexeï Miller, le PDG de Gazprom ayant déclaré : « Les consommateurs russes paieront le gaz naturel près de 40% moins cher que les Européens, dans tous les cas de figure … Nos consommateurs se trouveront toujours dans des conditions plus confortables, et le gaz sera un avantage concurrentiel de la Russie ».

Michel Sage

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Jacques
18 mars 2008 - 0 h 00 min

Si les 6000t était à nos portes, il est nécessaire de dénoncer les donneurs d’ordres et qu’ils soient sévèrement condamnés par la Cour Européenne afin d’éviter que cela ne se reproduise, les arbres coupés c’est trop tard pour la forêt.
Il est urgent de ne plus détruire les forêts mais aussi de permettre à ces populations de vivre dignement, peut-être en leur attribuant une taxe qui serait prélevée sur les pollueurs.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
31

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS