Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » La hausse de la teneur en biocarburant dans l’essence : impact sur les prix
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La hausse de la teneur en biocarburant dans l’essence : impact sur les prix

Les cours du pétrole, et de l’euro par rapport au dollar, ne sont pas forcément les seuls paramètres qui influent sur le prix des carburants à la pompe. La variation des taxes, des coûts de distribution et de transformation sont aussi des facteurs qui peuvent contribuer ponctuellement à des évolutions plus ou moins importantes.

Ainsi, l’arrêt de certaines raffineries et la diminution des teneurs en soufre des carburants (1) ont entraîné des surcoûts ponctuels fin novembre 2007. De même, au 1er janvier 2008, l’augmentation, par une majorité de conseils régionaux, de la part régionale de la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP) n’a pas favorisé une baisse dans les régions concernées.

En 2008, s’ajoute à cela la volonté de s’affranchir en partie du pétrole, en incorporant une part de plus en plus grande de carburant d’origine végétale. Or, au-delà du caractère discutable des biocarburants, tant d’un point de vue environnemental qu’humain (2), la hausse de leur part dans les réservoirs automobiles est une source d’augmentation des prix à la pompe. Le ministère de l’économie vient de le reconnaître en notant que ‘…l’accélération du plan biocarburants français au 1er janvier 2008, avec l’obligation d’en incorporer 5,75 % dès cette année (3), entraîne des adaptations logistiques et des surcoûts d’approvisionnement’.

Outre ces coûts, le ministère omet de mentionner que les biocarburants délivrent une énergie moins performante. A ce titre, ils sont également une source de dépense supplémentaire pour le consommateur final qui voit sa consommation augmenter sans rien changer à sa conduite (4).

Alex Belvoit
1- La diminution du soufre dans les carburants a pour principale vocation d’optimiser le fonctionnement de la génération automobile actuelle, en permettant de limiter, indirectement, les émissions de CO2 et de particules. La Suisse est particulièrement en avance sur ce dossier.

2- Voir les articles :

> Forte accélération de la déforestation en Amazonie

> Greenpeace dénonce le boom de l’huile de palme

> Le Brésil passe à 25% d’éthanol

3- Le taux de 5,75% correspond à l’objectif affiché par l’Union européenne pour 2010.

4- Une adjonction de 5,75% de biocarburant dans les carburants d’origine pétrolière, génère une hausse d’environ 1,2% de la consommation globale.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 02 février 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
emdub
2 février 2008 - 0 h 00 min

Votre article sur la hausse de la teneur en biocarburants dans l’essence est très intéressant mais il est lourdement porteur d’une confusion dans la notion de bio-carburants.
En effet, s’il est vrai que les voitures à essence consomment plus d’Ethanol que d’essence classique, le phénomène est inverse pour les véhicules diesel qui ont un meilleur rendement avec les HVP (huiles végétales pures) qu’avec le gasoil.L’HVP de tournesol est d’ailleurs le seul carburant à pouvoir être véritablement produit de façon « bio » et offre le meilleur rendement énergétique connu (chiffres Ademe 2002).
Personnellement, je trouve totalement absurde de vouloir augmenter globalement la teneur en bio-carburants dans les carburants « classiques ». Je pense qu’il faut au contraire cibler l’utilisation des bio-carburants vers des utilisateurs qui doivent à tout prix être préservés de la flambée des cours, dans l’intérêt général. Je pense donc principalement aux utilisateurs professionnels et tout particulièrement au transport de marchandises par la route (les poids lourds, sur les courtes distances où le rail est inefficace) et aux transports en communs (dans les deux cas, il s’agit d’utiliser les HVP et non l’Ethanol).


alex
3 février 2008 - 0 h 00 min

L’HVB donne une consommation inférieure au GO, certes, mais uniquement avec les anciennes motorisations. Avec les nouveaux moteurs, les Huiles Végétales Pures sont considérée néfastes pour la motorisation car elles sont source de dépôts et de résidus charbonneux. De plus, avec une viscosité plus importantes que le GO, elles atténuent fortement les performances. Aussi, à ce titre elles sont source d’une consommation supérieure à consommation égale.
Source : étude de l’Institut français du pétrole (IFP et de l’ADEME, en 2005.

Alex



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
46

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS