Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » La Banque mondiale appuie un projet de barrage aux résultats hypothétiques
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  5. Fair Squared : les préservatifs vegan ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La Banque mondiale appuie un projet de barrage aux résultats hypothétiques

Le conseil d’administration de la Banque mondiale vient d’accorder son soutien et sa garantie financière au projet de barrage hydroélectrique de Nam Theun 2, au Laos. Ce gigantesque barrage, critiqué par les écologistes pour ses conséquences sur l’environnement et les populations locales, est le premier à être financé par la Banque mondiale depuis plus de dix ans. Néanmoins, dans ce pays, un des plus pauvres au monde, les 1,3 milliard de dollars d’investissement risquent de peser lourd compte tenu des remboursements de prêts.

Avec une mise en service en 2009 et l’exportation de 90 % de ses 1 070 MW en Thaïlande, le barrage doit générer près de 150 millions de dollars par an de revenus et permettre au gouvernement laotien, dès la première année d’exploitation, d’augmenter les dépenses de santé et d’éducation de 25 à 30 %. Toutefois, la Banque mondiale reconnaît que compte tenu des remboursements, le barrage n’apporterait au gouvernement laotien que 20 à 30 millions de dollars par an jusqu’en 2020, soit moins de 5 % des revenus annuels actuels du pays. Ce dernier chiffre fait dire aux Amis de la Terre qu’il est très peu probable qu’il permette de contribuer significativement à la réduction de la pauvreté au Laos, d’autant que ‘Dans un contexte opaque et antidémocratique nous craignons que les bénéfices reviennent essentiellement aux élites gouvernementales et aux entreprises étrangères – dont EDF, leader du projet’.

Au-delà des dollars, le barrage doit s’étendre sur 450 km2, obliger 6 200 personnes à se déplacer et en affecter plus de 100 000 dont le mode de vie dépend principalement de la rivière (agriculteurs et pêcheurs).

Finalement, ce barrage semble beaucoup plus intéressant pour la Thaïlande et les divers organismes appelés à le financer ou l’exploiter que pour le Laos. Peut-être est-ce pour cette raison qu’un plan alternatif, proposé par le Conseil Consultatif Economique et Social de Thaïlande, est resté dans les tiroirs…

S’appuyant sur la cogénération, les énergies renouvelables, la gestion de la demande et la lutte contre le gaspillage ce plan aurait permis de faire largement face aux besoins énergétiques de la Thaïlande, la Banque Mondiale reconnaissant elle-même que ces solutions alternatives ‘…dépasseraient la production de Nam Theun 2 et fourniraient une électricité environ 25 % moins chère que celle de Nam Theun 2′.

Pascal Farcy © Univers-nature

L’actualité environnement en direct avec http://www.univers-nature.com

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS