Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Greenpeace émet sa facture d’électricité
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :




Greenpeace émet sa facture d’électricité

facture d'électricité de Greenpeace

L’ONG internationale Greenpeace est coutumière du fait et, cette fois c’est avec la parodie d’une facture d’électricité et d’un journal qu’elle vient de lancer une campagne de communication sur les choix énergétiques de la France. Pour Greenpeace, la période choisie pour cette action est plus que symbolique, car nous sommes à quelques jours de la prochaine augmentation de la facture d’électricité et à quelques semaines de la fin du débat national sur la transition énergétique.

Ce 24 juin 2013, Greenpeace a envoyé à plusieurs milliers de foyers une facture factice d’électricité représentant la facture moyenne susceptible d’être reçue par les Français en 2017. Selon l’ONG cette facture a été calculée sur les « scénarios dits conventionnels du gouvernement ». Si le modèle de facture imite parfaitement celui d’EDF,  le contenu exprime non pas un montant absolu à payer mais une augmentation par rapport à 2012. En valeur, le montant indiqué est de 266,50 euros TTC soit une augmentation de 22,3 %. En parallèle Greenpeace propose une autre version de la facture 2017, qualifiée de « celle d’une transition énergétique sûre, renouvelable et viable économiquement ». Cette version représente alors une augmentation de « seulement » 148,9 euros TTC soit +13,8 % par rapport à 2012.

Selon Sébastien Blavier, chargé de campagne nucléaire pour Greenpeace France :    « D’importants investissements vont devoir être effectués. Comme un euro ne peut être investi dans deux endroits en même temps, on ne pourra pas faire « un peu de tout ». D’ici octobre et la présentation de la loi au Parlement, François Hollande va devoir choisir entre deux options opposées : ne rien changer ou décider de la fermeture de réacteurs additionnels, en plus de ceux de Fessenheim, s’il veut amorcer une vraie transition. ».

D’après Greenpeace, si François Hollande veut tenir sa promesse de ramener la part du nucléaire dans l’électricité à 50 % en 2025, ce sont dix réacteurs qui devront être fermés avant 2017 et nombre d’autres réacteurs devront être prolongés (1). Avec pour conséquence des dépenses bien plus salées que celle d’une vraie transition énergétique.

Quoi qu’il en soit, et qu’elle que soit la solution choisie par les pouvoirs publics, il apparaît clairement que le prix de l’électricité va augmenter dans les prochaines années bien plus que le coût moyen de la vie. Les seules protections qui semblent réalistes pour les consommateurs que nous sommes, sont la mise en place d’une stratégie d’économie d’énergie ou bien celle d’une production locale.

1-      Selon Greenpeace, le prolongement de la durée de vie des centrales nucléaires représentera au minimum la somme de 55 milliards d’euros

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Michel (voir la biographie)
le 27 juin 2013 à 10:01

95 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
923

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS