Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Greenpeace : 5 centrales nucléaires à fermer en priorité
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :




Greenpeace : 5 centrales nucléaires à fermer en priorité

centrale-nucleaire

Ce lundi 15 juillet, vers cinq heures du matin, des activistes de Greenpeace ont pénétré dans l’enceinte de la centrale nucléaire du Tricastin dans la Drôme. D’après l’ONG, les activistes ont atteint les structures de chargement des réacteurs 1 et 2 en 15 minutes. En parallèle de cette opération, d’autres membres de Greenpeace ont projeté, depuis l’extérieur, l’image d’une fissure sur le réacteur No 1 ainsi que les messages : « Tricastin, accident nucléaire », « Président de la catastrophe ? » et « Prêt à payer le prix ? ». Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire pour Greenpeace France a justifié cette action en déclarant : « Avec cette action, Greenpeace demande à François Hollande d’annoncer la fermeture de la centrale du Tricastin, parmi les cinq plus dangereuses de France ».

Sept heures après le début de l’opération, tous les membres qui s’étaient introduits dans le site ont été interpelés par les forces de l’ordre. En fin de matinée, EDF a publié un communiqué de presse indiquant que : « Les militants n’ont à aucun moment pu pénétrer dans les zones sensibles de l’installation. Cette intrusion n’a eu aucune conséquence sur la sécurité des installations, ni sur la sécurité des personnes présentes sur le site. »

Avec cette action, Greenpeace veut mettre la pression sur le Président de la République à quelques jours de la fin du « débat » sur la transition énergétique. L’ONG interpelle notamment le Président sur sa promesse de campagne de faire passer la production d’électricité d’origine nucléaire de 75 % actuellement  à 50 % à l’horizon 2025. Pour Greenpeace, pour être tenue, cette promesse doit amener le gouvernement à fermer au moins 10 réacteurs avant 2017 et 20 d’ici à 2020. Pour le moment, seule la centrale de Fessenheim (1) dans le Haut-Rhin est théoriquement promise à la fermeture en 2017. Greenpeace relève à ce sujet la contradiction suivante : comment mettre la France sur la trajectoire d’une baisse importante de sa dépendance au nucléaire en ne fermant qu’une centrale d’une puissance de 1 800 mégawatts d’ici 2017 tout en en mettant en service l’EPR de Flamanville, un réacteur d’une puissance de 1 650 mégawatts ?

Pour l’ONG, ce sont cinq centrales qui doivent être fermées en priorité, avec comme critères : le niveau de sûreté des centrales, les risques d’agressions externes naturelles ou non naturelles et les conséquences d’un accident. Dans un rapport très détaillé qui analyse ces critères, Greenpeace prône la fermeture de Fessenheim (Grand canal d’Alsace), Blayais (Estuaire de la Gironde), Bugey (Rhône), Gravelines (Mer du Nord) et Tricastin (Canal de Donzère-Mondragon).

1 – La centrale de Fessenheim est composée de deux réacteurs d’une puissance d’environ 900 mégawatts chacun.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Michel (voir la biographie)
le 18 juillet 2013 à 10:05

95 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
COSTES
18 juillet 2013 - 21 h 09 min

Ou comment affaiblir l’Europe au profit d’autres puissance… merci qui , merci Greenpeace and Co


michèle
24 juillet 2013 - 21 h 28 min

Bravo @COSTES pour votre raisonnement ! le jour où vous et votre famille vivrez ce qu’endurent les japonais (Fukishima, vous en avez entendu parler ?), vous penserez autrement. Et d’ailleurs, pourquoi l’Europe serait-elle affaiblie par une transition énergétique vers des énergies propres ? Bien au contraire, elle serait plus forte. ôtez vos oeuillères, renseignez-vous, lisez… vous comprendrez certainement. Pour l’instant, vous êtes victime du « bourrage de crâne » organisé par les industriels. Bien cordialement


Ropie
25 juillet 2013 - 8 h 20 min

Costes, je suis toujours ébahi devant de telles remarques. Après Tchernobyl je pensais que la prise de conscience serait massive, après Fukushima j’espérais encore.
J’avais tort. L’Homme est toujours convaincu que ça n’arrive qu’aux autres. C’est consternant.


Cat
25 juillet 2013 - 9 h 38 min

Les hommes vont détruire les hommes, c’est bien parti et c’est peut-être déjà trop tard pour revenir en arrière ! mais ça, beaucoup ne le voient pas et préfèrent ne rien changer à leur petite vie .
le nucléaire, on ne le maîtrise pas mais ce n’est pas grave. il ne faut surtout rien changer ! Cela me fait bondir ! l’aveuglement des gens !! Il faudra attendre une catastrophe en France pour que l’on s’affole et l’on change d’avis.
Moi, je dis MERCI GREENPEACE pour ce que vous avez le courage de faire !!!!!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
899

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS