Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Grave problème de sûreté sur 8 réacteurs nucléaires, en cas de séisme
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Grave problème de sûreté sur 8 réacteurs nucléaires, en cas de séisme

Le Réseau Sortir du nucléaire affirme avoir reçu des documents internes d’EDF et de l’IRSN (1) faisant état d’anomalies sur les installations de stockage du combustible usé des centrales nucléaires de Paluel (Sainte-Maritime), Flamanville (Manche) et Saint-Alban (Isère). En janvier 2012, EDF déclarait déjà une anomalie sur les piscines de combustible 2 et 3 de la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle), à savoir l’absence d’un « casse-siphon ». Ce dispositif sert à empêcher la vidange accidentelle des piscines de combustible, en cas de problème sur les circuits de purification et de traitement des eaux.

Or, les casse-siphons de 8 réacteurs de Flamanville, Paluel et Saint-Alban sont d’un diamètre insuffisant pour assurer le bon fonctionnement du dispositif. En outre, une partie des tuyauteries du circuit de réfrigération et de filtration des eaux de ces 8 réacteurs n’est pas dimensionnée pour résister aux séismes. Dès lors, en cas de séisme, ces deux anomalies conjuguées pourraient conduire en une heure environ au découvrement des combustibles entreposés dans les piscines, rendant impossible toute intervention sur le site. En effet, les combustibles usés, extrêmement chauds et radioactifs, doivent être refroidis en permanence. Non recouverts d’eau, ils pourraient libérer des radioéléments, voire entrer en fusion, un risque d’autant plus grave, qu’à la différence des réacteurs, ils ne possèdent pas d’enceinte de confinement.

Notons que la centrale de Saint-Alban est située dans la vallée du Rhône, « zone de sismicité modérée ». Pourtant, toutes les centrales concernées sont censées avoir passé avec succès les « évaluations complémentaires de sûreté », dont la vulnérabilité au séisme.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 30 juin 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
nicolekretchmann
5 juillet 2012 - 0 h 00 min

on récolte en fonction de nos semailles…
Il est donc urgent d’ouvrir nos consciences et réapprendre à dire NON !


smeralda75
6 juillet 2012 - 0 h 00 min

C’est bien de s’inquiéter d’un éventuel séisme. Mais quelqu’un peut il nous informer aussi sur ce qui se passerait pour le refroidissement des centrales nucléaires en cas de black out électrique prolongé (par exemple en cas de forte tempête solaire, avec les conséquences estimées du National Research Council aux états unis : 300 transformateurs électriques hors d’usage)? y a t il des générateurs de secours qui puissent tenir plus d’une à deux semaines, ou bien fonctionnent ils tous au fuel ?






à lire aussi
     
Flux RSS