Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Electricité : l’hiver risque d’être chaud
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Electricité : l’hiver risque d’être chaud

Comme tous les ans, RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité français (1), a publié son étude prospective de l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité pour l’hiver à venir. Les prévisions s’appuient sur les éléments transmis par l’ensemble des producteurs nationaux.

Cette année, RTE tient un discours plus pessimiste que lors des précédentes publications. D’après son document, « la disponibilité prévisionnelle du parc de production français pour cet hiver est en très net retrait par rapport à l’hiver dernier sur les mois de novembre à janvier ». Même dans le cas de températures proches des normales saisonnières, des importations pourraient s’avérer nécessaires de mi-novembre 2009 à fin janvier 2010. Sur cette période, le niveau d’importation pourrait atteindre une puissance de 4 000 MW. Dans le cas d’une vague de froid intense et durable, températures inférieures de 7 à 8°C aux normales saisonnières, les niveaux d’importations devraient être bien supérieurs. RTE précise que, si nécessaire, il « devra faire appel à des moyens exceptionnels et à des actions de sauvegarde (baisse de tension de 5 %, délestage de consommation en dernier recours) ».

Comme chaque hiver, les périodes critiques se situeront, les journées froides, vers 19h. Dans ce contexte, les récentes implantations des centrales solaires photovoltaïques et des champs d’éoliennes apparaissent inefficaces. Il fait nuit… et, les situations anticycloniques, majoritairement présentes, ne sont pas favorables aux vents, laissant les pales des éoliennes désespérément immobiles.

Si la sobriété énergétique apparaît être la meilleure solution, elle n’est toujours pas au rendez-vous, excepté dans les discours. Chaque année, les records de consommation et les pics se succèdent.

Michel Sage
1- Filiale du groupe EDF depuis le 1er septembre 2005, RTE est le gestionnaire du réseau de transport d’électricité français, qu’il exploite, entretient et développe. Il gère le réseau le plus important d’Europe avec 100 000 km de lignes à haute et très haute tension et 44 lignes transfrontalières.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
nccv
8 novembre 2009 - 0 h 00 min

Il n’y a qu’à éteindre la moitié des éclairages publics et toutes ces enseignes lumineuses inutiles, ça devrait déjà aidé…


patou
9 novembre 2009 - 0 h 00 min

Pourquoi filiale …et si on osait le mot privatisation… et depuis 2005 le reseau ne s’ameliore pas ???


pervenchebio
9 novembre 2009 - 0 h 00 min

ok pour ce que vous avez écrit en rajoutant quelques coupures électrique programmées concernant les usagers (car nous devons tous participer.


filou
9 novembre 2009 - 0 h 00 min

En plus des économies nécessaires, il existe un moyen de stocker le rab d’énergies renouvelables quand il y en a, et de le restituer pendant les pics : Grâce à plusieurs barrages, fonctionnant par 2 en circuit fermé, à des altitudes différentes. En période d’excédent d’énergie, on fait tourner des pompes pour monter de l’eau, et en période de pénurie on la laisse redescendre en conduite forcée pour faire tourner des turbines qui restituent l’électricité, avec un très bon rendement (90 % environ). La france est bien équipée dans ce sens, et ça peut permettre un début de solution.


opaque
11 novembre 2009 - 0 h 00 min

Entièrement d’accord avec nccv(gnnnn?): on peut même éteindre de suite 100% de l’éclairage public qui pollue nos nuits et défigure ce pays,et ce toute l’année ;Alors qu’il n’est pas obligatoire, rappelons le.
lien web utile: tapez ANCPEN


mimichris
12 novembre 2009 - 0 h 00 min

Oui, les éoliennes fonctionnent durant la nuit, ce n’est pas comme le photovoltaïque, donc plus il y aura d’éoliennes moins nous seront dépendant des autres pays pour notre consommation, qui devrait diminuer alors qu’elle ne fait qu’augmenter.
Si nous devons nous approvisionner en Allemagne et en Espagne, comment font-ils eux pour nous vendre de l’électricité, eux qui n’ont presque plus de centrales nucléaires ?
sommes-nous en France un pays hyper consommateur d’électricité ?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
34

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS