Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Eclairage public : un potentiel d’économie d’énergie énorme
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Eclairage public : un potentiel d’économie d’énergie énorme

L’éclairage public est un poste auquel les municipalités font de plus en plus attention, d’autant qu’il représente à lui seul environ 40% de leur budget électricité. Aussi, face à l’augmentation des coûts de l’énergie et au début de prise en compte du facteur environnement, les villes travaillent à améliorer l’efficacité de leur réseau d’éclairage public. Pour cela, le recours aux nouvelles technologies est plébiscité et les solutions diverses, que cela soit pour réduire la consommation ou pour optimiser l’utilisation.

A titre d’exemple, la ville d’Oslo, en Norvège, est en train de déployer un système d’éclairage public qui devrait réduire la consommation d’énergie associée de 62 %. Les ballasts magnétiques de ses 55 000 lampadaires sont remplacés par des ballasts électroniques qui communiquent par des lignes électriques déjà existantes en utilisant la technologie courant porteur de la société Echelon (1), tandis qu’un système surveille et contrôle les lampes à distance, en varie la puissance en fonction de la circulation, de la météo et de la lumière naturelle.

En Grande-Bretagne, la ville de Milton Keynes entend également revoir son éclairage public en mettant en place le contrôle à distance et la surveillance de ses 10 000 lampadaires. Ici, le gain est moindre, mais néanmoins la première phase de déploiement sur 400 lampadaires a permis de constater une réduction de la consommation d’électricité de 40 % sur cette tranche, tout en accroissant la sécurité urbaine et en diminuant les coûts de maintenance selon la mairie.

Dans le détail, la solution qu’apporte Echelon inclut le remplacement des lampes par de nouvelles unités de plus faible puissance qui durent plus longtemps, prodiguent un meilleur éclairage et peuvent communiquer par réseau. Ainsi, chaque lampe comprend un nouveau ballast électronique intégré avec un émetteur-récepteur communiquant à un ordinateur central du centre de contrôle, lequel enregistre la consommation d’énergie, l’état des lampes et les circonstances des pannes pour chacune d’entre-elles. L’horloge astronomique, intégrée à la solution, suit les changements d’intensité lumineuse du soleil, ce qui permet un éclairage en variation de puissance de minuit à l’aube, augmente la durée de vie des équipements tout en réduisant les coûts énergétiques.

Ce dernier chantier pourrait faire école en Grande Bretagne où une récente étude, menée par l’ASLEC (association des ingénieurs en génie électrique spécialisés en éclairage public), a montré qu’environ 800 000 lampadaires sont obsolètes et sont, à ce titre, autant de sources d’économies d’énergie potentielles.

Pascal Farcy
1- Vers le site de la société Echelon (en anglais).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 27 juin 2007 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
797

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS