Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Echec de la vente d’un réacteur nucléaire français
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants
  5. Le top 3 des gestes pour protéger l’environnement


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Echec de la vente d’un réacteur nucléaire français

Proposée conjointement par EDF, Areva, Suez-GDF et Total, l’offre française visant à la vente d’un réacteur EPR a été rejetée par l’Emirat d’Abou Dhabi (1). Une nouvelle qui a fait quelques heureux, notamment auprès du réseau « Sortir du Nucléaire ». Pour ce dernier, chaque vente d’un EPR se solde par un gouffre financier pour la France. En atteste le cas de la Finlande, à qui a été vendu un EPR français pour un montant total de trois milliards d’euros. Or, non seulement le chantier accuse un retard minimum de trois ans, mais il devrait, en réalité, coûter au moins six milliards d’euros, le coût excédentaire étant bien entendu à la charge de l’état français.

 

L’actuel chantier du second EPR, basé à Flamanville dans la Manche, n’est guère mieux loti. Commencé fin 2007, il aurait déjà pris un an de retard et présenterait un milliard de surcoût. En outre, conçu au début des années 1990, l’EPR pâtirait de sérieuses lacunes en terme de sûreté nucléaire, confirmées par les autorités de sûreté britannique, finlandaise et française.

Cécile Cassier
1- L’Emirat d’Abou Dhabi est un des émirats constituant les Emirats arabes unis.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 28 décembre 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Thierry Thevenin
31 décembre 2009 - 0 h 00 min

Youpiiii !!!


opaque
1 janvier 2010 - 0 h 00 min

C’était bien la peine d’avoir élu un représentant de commerce hyperactif,pour se faire souffler le marché par le premier asiatique venu…






à lire aussi
     
Flux RSS