Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Du plastique pour capter l’énergie solaire
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  5. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Du plastique pour capter l’énergie solaire

Des chercheurs de l’université canadienne de Toronto viennent de mettre au point un plastique qui convertit les rayons infrarouges en énergie électrique. Le rendement de ce plastique est 5 fois supérieur à la technique des panneaux solaires classiques, avec 30 % de l’énergie solaire transformée en énergie électrique. ‘En fait, le soleil émet suffisamment d’énergie en direction de la Terre quotidiennement pour combler tous ses besoins en énergie 10 000 fois’ explique T. Sargent, le responsable de l’équipe à l’origine de cette avancée.

Le plastique obtenu est une combinaison de microscopiques structures semi-conductrices (des boîtes quantiques) avec un polymère. Un peu comme de la peinture, après vaporisation ce matériau composite forme une pellicule sur le support qui devient, en plus de sa fonction initiale, un capteur d’infrarouge. La texture de ce plastique permet également de tisser des habits, ouvrant ainsi la voie à des vêtements producteurs d’énergie, capables de recharger nos téléphones portables, baladeurs… et autres appareils sans fil.

En réglant le problème de la recharge du petit matériel électronique, cette technologie permettrait de s’affranchir des chargeurs et câbles qui, jusqu’à présent, viennent grossir le volume de déchet en fin de vie, ou de mode, de nos portables et autres baladeurs.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS