Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Depuis le 19 août on puise dans les réserves
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :



Depuis le 19 août on puise dans les réserves

empreinte écologique de la France

Evolution de l’empreinte écologique de la France

Comme chaque année, chaque fois un peu plus tôt que l’année précédente, le Global Footprint Network (GFN) (1), publie le jour de l’année qui correspond au moment théorique où nous avons consommé la totalité des ressources que la planète peut produire en un an. Cette année, pour GFN, c’est le 19 août que le « Global Overshoot Day » ou « Le Jour du Dépassement », s‘est produit. Pour mémoire, l’année dernière c’était le 20 août et, plus préoccupant, au début du siècle c’était début octobre et dans les années 1980 c’était à la mi-novembre.

 Lors de la publication des résultats, Mathis Wackernagel, fondateur de Global Footprint Network et co-créateur du modèle de calcul de l’Empreinte Ecologique a déclaré : « L’épuisement prématuré du budget annuel des ressources naturelles est en train de devenir un défi structurel du 21ème siècle. C’est un problème d’ordre écologique mais aussi économique.». Il est à noter que dans les calculs du GNF, les émissions de CO2 représentent plus de la moitié de l’empreinte écologique de l’humanité.

Actuellement selon le rapport du GFN, 86 % de la population mondiale vit dans des pays dont l’empreinte est supérieure à ce que les écosystèmes peuvent générer chaque année. Bien sûr au niveau de ces pays les disparités sont très importantes même si la croissance économique de ces deux dernières décennies de nombre de pays émergents commencent à gommer ces différences. Au niveau mondial, il faudrait actuellement 1,5 planète pour à la fois subvenir aux besoins de la population et pour absorber le CO2 émis par les activités humaines. Au niveau des pays, à titre d’exemples, la France à un coefficient de 1,6, l’Allemagne de 2,5, les États-Unis de 1,9, la Chine de 2,2 et le Japon de 7. Ce sont dans les pays du Golfe que l’on trouve les coefficients les plus importants avec notamment les Émirats arabes unis qui culminent à 12,3.

 Selon le GFN : « Les estimations de la consommation énergétique et alimentaire basées sur une croissance démographique modérée indiquent que l’Empreinte Écologique mondiale dépassera de 200% la biocapacité de la Terre avant 2050. »

1- Le Global Footprint Network propose l’empreinte écologique comme outil de mesure de la durabilité afin de promouvoir une économie durable. Le réseau, en accord avec ses partenaires, coordonne la recherche, développe des standards méthodologiques et fournit une comptabilité des ressources, afin d’aider l’économie humaine à opérer dans les limites écologiques de la Terre.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Michel (voir la biographie)
le 21 août 2014 à 09:28

95 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
philaca
23 août 2014 - 18 h 44 min

Question : Quel crédit accorder à GFN ? Lorsqu’on fait des estimations d’après des modélisations mathématiques, des moyennes et des pourcentages, on aboutit à une statistique qualifiée de mensonge suprême selon W. Churchill. Au cours de ses multiples campagnes,Greenpeace a commis de somptueuses erreurs de jugement, GFN n’est pas à l’abri d’en faire aussi, ce qui obère le résultat de ses études d’un énorme facteur méfiance. La modélisation sans correctif est tout au plus une tendance. Au plan intellectuel, elle peine à convaincre, confrontée au réel au mieux elle alarme inutilement, au pire elle fait sourire… Rappelons-nous à la fin du deuxième mand les effets dévastateurs des conférences sur le climat de l’Ex-vice-président des USA, éminent expert en la matière…


philaca
23 août 2014 - 18 h 45 min

Question : Quel crédit accorder à GFN ? Lorsqu’on fait des estimations d’après des modélisations mathématiques, des moyennes et des pourcentages, on aboutit à une statistique qualifiée de mensonge suprême selon W. Churchill. Au cours de ses multiples campagnes,Greenpeace a commis de somptueuses erreurs de jugement, GFN n’est pas à l’abri d’en faire aussi, ce qui obère le résultat de ses études d’un énorme facteur méfiance. La modélisation sans correctif est tout au plus une tendance. Au plan intellectuel, elle peine à convaincre, confrontée au réel au mieux elle alarme inutilement, au pire elle fait sourire… Rappelons-nous à la fin du deuxième mandat Clinton les effets dévastateurs des conférences sur le climat de l’Ex-vice-président des USA, éminent expert en la matière…


DNS44
24 août 2014 - 9 h 14 min

Bonjour,
C’est grâce à des réflexion de ce genre qu’une poignée d’assassins détruisent la vie sur terre à leur unique profit immédiat!


Roro
24 août 2014 - 11 h 06 min

Vous êtes un climto-sceptique je parie ! Dans votre cas, ,e croyez RIEN et continuez à fond comme si de rien en attendant la fameuse croissance tant annoncée par les politiques ! bref, faites le bon mouton pour le système et ne vous posez pas de question… Des gens comme vous il en faut…pour que ce système continue à fonctionner…C’est bien cela qu’ils gèrent en haut…


Iris
24 août 2014 - 15 h 22 min

L’Allemagne à 2,5 et les États-Unis à 1,9? J’ai du mal à croire, j’avoue!


jol
25 août 2014 - 8 h 44 min

Je ne suis pas climatosceptique….j’ai un doute sur ce beau schéma…Comment expliquer que la courbe verte croisse ? Toute la production biologique est en faite tirée du soleil et lui sa capacité énergétique est quasi constante sur une période aussi courte. par ailleurs J’ai également un doute sur la consommation terrestre, je la pense sous évaluée, car il me parait difficile d’intégrer la perte de bio diversité…le point essentiel pour ma part de l’avenir de la terre et de la vie.


rido
25 août 2014 - 17 h 57 min

j’ai fait une petite visite sur le site de Global Footprint Network, quelle surprise de voir que les chiffres que vous citez ne correspondent pas du tout! pouvez-vous préciser d’où viennent vos données pour être plus crédible?
merci


Sandro
25 août 2014 - 18 h 26 min

Rien ne sert de se lamenter .Celà me rappelle la blague du type qui tombe du 60e étage et qui au passage de chaque étage dit « jusqu’ici tout va bien  » ; vous ,c’est « jusqu’ici tout va mal  » , mais personne ne peut rien faire , la fin est inéluctable ,pas la fin du monde , mais la fin de notre civilisation .
7 ,2 milliards de « consommateurs  » ,avides et stupides ,la messe est dite ! .


C. Nüssli
27 août 2014 - 11 h 39 min

Refaites le calcul en tenant compte du fait que la population terrestre augmente de 20 habitants par seconde…et réfléchissez (un petit peu!) aux implications de ce que vous racontez.


Nicole Sarah Kretchmann
27 août 2014 - 19 h 40 min

d’accord : c’est la conscience individuelle qui doit s’ouvrir et ne pas compter sur les édiles de tous ordres ni sur une »science sans conscience » Rabelais
mon site http://chante-la-vie.fr


iolofato
4 septembre 2014 - 6 h 34 min

Je ne crois pas une seconde à la capacité d’auto régulation de l’espèce humaine autrement que par les guerres ou les pandémies. Les intérêts à court ont toujours guidé nos pas. Tout technologique qu’il est l’humain est un gros bourrin indécrottable. Après nous les mouches.


justin
11 septembre 2014 - 7 h 55 min

il y a de quoi être désespéré, non seulement le renouvelable est épuisé avant la fin de l’année, mais l’étude ne prend pas en compte le non renouvelable dans lequel on tape dès le début de l’année (métaux rares par exemple). Ok, c’est désespérant d’autant que personne (sauf Mao Tsé Toung) ne veut envisager de limiter les naissances, grain à moudre pour les religions. Maintenant, avant de se tirer une balle dans la tête tout de suite, est ce qu’on ne pourrait pas changer ce qu’on mesure comme le propose l’organisme cité? Je ne vois qu’un obstacle en France: il va falloir admettre, chacun d’entre nous, que vivre dans un environnement de qualité « gratuit » c’est du pouvoir d’achat et que le plus pauvre de chez nous est actuellement riche. Hein? qu’est ce que vous dites, parlez plus fort, la télé est à fond…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
3524

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS