Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Début des aménagements routiers pour le futur réacteur ITER
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Début des aménagements routiers pour le futur réacteur ITER

ITER, le Réacteur Thermonucléaire Expérimental International, qui va être construit à Cadarache, dans les Bouches-du-Rhône, devrait entrer en service en 2016. Avant cela, sa construction va nécessiter l’acheminement de nombreuses ‘pièces’ en provenance de différents pays partenaires de ce projet international (pays de l’Union européenne, Etats-Unis, Japon, Chine, Russie, Corée du sud et Inde). La plupart des pièces devant arriver par voie maritime à Marseille, sur le site de Fos-sur-Mer, elles seront prises en charge par des barges spécialement conçues, pour être acheminées sur l’étang de Berre, avant de prendre la route jusqu’au site de Cadarache.

Toutefois, la taille de certaines pièces, de 11 m de haut à 61 m de long pour 900 tonnes, fait que des aménagements routiers sont indispensables. Les premiers convois à destination du site de ITER étant prévus pour la fin 2009, les travaux d’adaptation des routes vont démarrer dès janvier 2008, avec le renforcement ou remplacement de ponts, la création d’un quai de débarquement, l’élargissement de voies de circulation, etc.

A terme, durant 5 années, environ 200 convois de très grandes tailles emprunteront ces infrastructures de transport, parfois à très faible allure (5 km/h), selon la chargée des routes à la mission ITER.

Pour mémoire, le réacteur ITER devrait être exploité durant une vingtaine d’années, période durant laquelle il doit permettre à l’humanité de s’approcher du modèle de production d’énergie du soleil, pour éventuellement déboucher sur des réacteurs de production industrielle dans la seconde moitié du XXIe siècle.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 18 décembre 2007 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Vincent
22 décembre 2007 - 0 h 00 min

Bonjour,
Mauvaise nouvelle pour l’avenir. Mais pour la question du transport des pièces encombrantes, il me semblerait préférable d’utiliser des dirigeables pour les porter directement des usines sur le site plutôt que de transformer les routes, les ponts, les ports…
Le dirigeable a beaucoup d’avantages dont celui d’éviter de lourdes modifications d’infrastructures ainsi que d’être relativement moins polluant et moins dangereux que le transport routier.
Bonne continuation.


ohoh
31 décembre 2007 - 0 h 00 min

Il n’y a pas comme votre journaliste lieu de se réjouir de la construction d’ITER.
Pollution en créant des routes immenses et inutiles.
Puis pollution si jamais ce « machin » entre en service si le soleil est propre car il ne renferme qu’hydrogène et hélium, sur terre tous les matériaux seront contaminés. Tout cela pour ne pas produire un watt d’électricité.
Le massacre de SuperPhénix ne suffit donc pas ?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
21

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS