Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » De l’électricité avec du sucre pour une bio batterie Sony
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






De l’électricité avec du sucre pour une bio batterie Sony

On l’a découvert dernièrement, avec le problème des ordinateurs portables qui prenaient feu, le japonais Sony est un important fabricant de batteries pour électronique portable, bien au-delà de sa seule marque. Ces batteries, de plus en plus puissantes, entrent dans une part croissante de produits grand public, à commencer par les téléphones portables et lecteurs de musique MP3. Chaque année, des dizaines de millions de batteries arrivent sur le marché, quand dans le même temps une infime partie est recyclée…

A l’heure du développement durable, la recherche d’une autre solution est donc d’actualité, et Sony pourrait avoir trouvé une bonne piste avec une batterie puisant son énergie dans un sirop sucré. L’industriel japonais vient ainsi de présenter le prototype d’une bio batterie, dont l’assemblage de 4 modules, gorgés de sucre, permet d’obtenir 50 milliwatts (mW), soit une puissance suffisante pour alimenter un baladeur de musique MP3 et ses enceintes.

Toutefois, bien que le constructeur annonce son intention de parvenir à commercialiser de telles bio batteries avec un rendement et une autonomie satisfaisantes, d’importants progrès restent à faire en terme d’encombrement. En effet, chaque module se présente sous la forme d’un cube de plastique entièrement végétal, de 39 millimètres de côté, tandis qu’en terme d’autonomie la bataille promet d’être dure face aux performances des batteries ion-lithium qui équipent la majeure partie de l’électronique portable (baladeurs et autres téléphones).



Principe de production d’électricité de la bio batterie de Sony, à partir de sucre


Pour le moment, le remplissage des prototypes se fait simplement en injectant une solution aqueuse par une simple seringue, puis l’énergie est puisée par une dégradation des enzymes de sucres qui y sont présents.
Alex Belvoit
Photo et shéma © Sony

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
diego
28 août 2007 - 0 h 00 min

Ce n’est pas avec ça que l’on va sauver la planète.


Pascal
29 août 2007 - 0 h 00 min

Oui, pas facile à loger dans un Ipod


ellimac
2 septembre 2007 - 0 h 00 min

avec quelques progrès de miniaturisation, ça peut le faire. Cependant, la production de sucre a-t-elle vraiment un bilan CO2 négatif?


louise
4 septembre 2007 - 0 h 00 min

comme pour les bio carburants, qui font en fait plus de mal que de bien à la nature et aux hommes, on peut se demander quel sucre servira à ces batteries et comment celui-ci sera produit: culture intensive et bourrée de pesticides avec érosion des terres ou une agriculture raisonnée pour que cette batterie soit écolo de A à z de sa chaine de production. La recherche bio c’est mieux quand la motivation n’est pas juste marketing.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
465

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS