Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Coup de bluff pour le réacteur EPR de Flamanville ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants
  5. Le top 3 des gestes pour protéger l’environnement


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Coup de bluff pour le réacteur EPR de Flamanville ?

L’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a autorisé jeudi dernier la reprise des travaux de construction du réacteur EPR de Flamanville (Manche), lesquels avaient été suspendus le 26 mai en raison de « plusieurs anomalies liées au génie civil » bien que jugées « sans conséquence directe en matière de sûreté ». Ce redémarrage des activités de bétonnage a fait suite à la présentation par EDF d’un plan d’action prévoyant entre autres une optimisation des contrôles techniques.

Jugeant le programme d’EDF pour le moins insuffisant, Greenpeace a bloqué ce matin l’accès aux sites de Montebourg, de Lieusaint et de Doville (La Haye-du-Puits), tous trois chargés de l’approvisionnement en sable et en gravier du chantier de construction du réacteur EPR. Qualifiant la déclaration de bonnes intentions d’EDF de « coup de bluff », l’organisation internationale voit le redémarrage des travaux comme une aberration alors « qu’aucun des problèmes qui avaient entraîné l’arrêt du chantier n’a été réglé sur le fond ». Le remplacement du béton coulé sans ferraillage, les défauts de composition des coulées de béton ou encore la réparation non conforme de plusieurs fissures font ainsi partie des « nombreuses questions sans réponses » invoquées.

Pour l’heure, l’ASN a encore son mot à dire puisqu’elle a exigé de EDF un compte-rendu mensuel de la mise en application effective de son plan d’actions. Elle procédera par ailleurs à une évaluation de l’efficacité dudit plan dans les six mois suivant sa mise en œuvre.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS