Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Bientôt une voiture à air comprimé
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Bientôt une voiture à air comprimé

L’année 2009 devrait être celle des nouveautés en matière de commercialisation grand public des véhicules à propulsion alternative. Après l’annonce de la voiture électrique, c’est la société MDI fondée par Guy Nègre qui prévoit la mise sur le marché français d’un premier modèle de voiture à air comprimé courant 2009.

Le véhicule, baptisé OneCATs, est en cours d’homologation ce qui devrait permettre les premières immatriculations au début de l’année prochaine.

Au niveau de la propulsion, les modèles sont qualifiés par Guy Nègre de « mono et bi énergie » ; en ville c’est le système air comprimé qui est utilisé et sur route, un adjuvant énergétique (essence, gazole, huile végétale…) permet une extension de l’autonomie avec une consommation inférieure à 2 litres aux cent kilomètres. La recharge en air comprimé peut se faire soit directement sur une borne à air comprimé (en moins de trois minutes), soit via un compresseur banché sur le secteur. Deux modèles de la OneCATs devraient être déclinés, en trois et six places, pour une vitesse maximale de 90 et 110 km/h et une autonomie de 800 km. Au niveau prix de vente, les deux modèles devraient se situer respectivement autour de 3 500 et 5 300 euros. Le véhicule émettant moins de 60 grammes de CO2 au kilomètre (il est donné pour 30 grammes en mode route), il est éligible au bonus de 5 000 euros, reste à voir comment les services fiscaux vont réagir afin que l’acquéreur ne se retrouve pas bénéficiaire, par son acte d’achat, de 1 500 euros.

Le mode de production est aussi très original, les véhicules seront fabriqués directement chez les concessionnaires via des petites usines d’une capacité de 2 véhicules par heure. La première usine est en cours de construction à Carros (Alpes Maritimes). Par la suite, vingt autres unités de fabrication sont prévues pour couvrir le territoire national.

Après la OneCATs, MDI prévoit la commercialisation d’autres modèles à air comprimé plus puissants aux performances proches des véhicules classiques.

Le concept mis au point par Guy Nègre dépasse largement le cadre des frontières françaises, le plus grand constructeur automobile indien, Tata Motors, a déjà passé un accord avec MDI afin de développer et commercialiser cette technologie sous licence en Inde.

Michel Sage
Illustration © MDI

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
philrich123
12 janvier 2008 - 0 h 00 min

Cela fait au moins dix ans que j’avais lu un article dans la revue « science & vie » sur le fonctionnement des moteurs à air comprimé de Monsieur Guy NEGRE.

J’attendais la première sortie d’un véhicule avec impatience.

A noter qu’en mode de fonctionnement à air comprimé (urbain) le moteur de ce véhicule rejete de l’air plus propre qu’il n’en aspire (car l’air est filtré)…


efflamm
13 janvier 2008 - 0 h 00 min

« La recharge en air comprimé peut se faire soit directement sur une borne à air comprimé (en moins de trois minutes), soit via un compresseur banché sur le secteur », c’est donc une voiture qui fonctionne au nucléaire… et cela explique donc le faible taux de rejet CO2; mais ce n’est pas une énegie renouvellable.


linumbrs
13 janvier 2008 - 0 h 00 min

En voyant le titre je pensais qu’il s’agissait d’un moteur Stirling. Je suis Déçu. Quand est-ce qu’on développera ceci ?

Le moteur Stirling bien que plus coûteux a un meilleur rendement, est à combustion externe c’est à dire qu’il n’y a pas d’explosion, une meilleure combustion, est n’emmet aucune particule et il n’y a pas d’explosion. Pour faire fonntionner un moteur stirling, il suffit juste d’avoir une source de chaleur, qui peut être obtenue par combustion, mais aussi par concentration des rayons solaires. Autrefois des bateux fonctionnait en moteur stirling avec comme source chaude l’eau de la mer, plus chaude que l’air de quelques degrés, sans aucun carburant.


guépard
13 janvier 2008 - 0 h 00 min

Bonjour à tous,
Je reste très sceptique sur le rendement de ce moteur, et le bilan énergétique.
En effet si l’on exclut de regonfler son réservoir d’air comprimé avec sa pompe à vélo, il faut bien une source d’énergie pour faire fonctionner un compresseur( électricité ou autre).
Le rendement d’un compresseur n’est pas terrible, surtout si on travaille en hautes pressions (50, 100 bars).On a ensuite une perte car on ne peut pas utiliser toute l’énergie puisque l’air comprimé qui s’échappe à bien une pression résiduelle.
Sur le plan fiscal, cela peut devenir intéressant puisque échappant à la taxe sur les carburants (taxe qui a remplacé la fameuse TIPP ou taxe intérieure sur les produits pétroliers pour pouvoir taxer les biocarburants).
Même si ce ne sera pas simple de taxer votre compresseur, faites confiance à l’inventivité de l’état pour récupérer ce qu’il considère comme son dû…
Quant à faire le plein au stations de gonflage gratuites……….

Voilà, pour moi, c’est un peu une fausse bonne idée.

Qui me convaincra du contraire? Je ne demande pas mieux, ce serait trop beau.


l|ami rit
14 janvier 2008 - 0 h 00 min

Bonsoir,

D’abord, je vous félicite de cette invention qui va réduire considérablement la quantité de dioxyde de carbone, gaz principal à effet de serre. Par ailleurs, je vous prie si l’air comprimé pourra être utilisé pour le poid lourd (Camions, bus…..etc) et merci d’avance.

Mustapha Lamiri
Rabat – Maroc


philou
14 janvier 2008 - 0 h 00 min

Bonjour,
Enfin un véhicule qui est beaucoup plus écologique que tout ce qu’on a vu jusqu’à maintenant et qui peut cartonner vu son prix !!
Pour répondre à efflam, il faudrait plancher sur sa source effectivement, mais l’énergie doit bien venir de quelque part, alors pour faire une voiture éthique à 100% il n’existe que ses 2 jambes. Le moteur stirling oui linumrs, mais il a un brevet déposé non? et ça coute cher, donc les gens sont frileux ! je salue cette initiative, qui va dans le bon sens apparemment !


Fabek
16 janvier 2008 - 0 h 00 min

C’est un peu le problème de tout ce que l’on propose aujourd’hui comme source motrice pour un véhicule : on déplace le problème. Comme le fait remarquer « guépard », il faut bien produire l’air comprimé… Et de plus ce personnage obtient des budgets depuis plus de dix ans et çà fait plus de dix ans qu’il prétend ses autos dotées d’une réelle autonomie. Personnellement je n’y crois pas et encore moins aux unités de production détachées…


ge
20 janvier 2008 - 0 h 00 min

Bonjour,
Pour ma part, je vois dans l’air comprimé un bon moyen de stocker l’électricité.
A mon sens, la voiture à air comprimé permet de résoudre deux problèmes:
- l’émission de CO2,
- et le stockage d’électricité.
Il serait intéressant de stocker sous forme d’air comprimé l’énergie produite à l’aide de panneaux solaires ou de petites éoliennes installés sur le toit des garages.
La recharge se fait donc à la maison pour les déplacements quotidiens qui sont inférieurs à l’automie. Pour les déplacements plus longs, la bicarburation s’impose. Il reste des solutions à élaborer pour ce type de déplacement.
Pour faire suite au message de guépard, j’ose à peine croire que l’état ne trouve pas un moyen pour prélever des taxes sur l’air comprimé. Même dans le cas où elle est produite au domicile…
Enfin, pour l’instant la voiture n’est pas homologuée. Elle semble tellement prometeuse que les pouvoirs publics vont bien lui trouver quelque chose qui cloche.


smile17
22 janvier 2008 - 0 h 00 min

je reste attentif aux innovations sans trop y croire ,l’air qui se détend absorbe de la chaleur autrement dit produit du froid ? ce problème de givre à l’échappement est donc résolut ?j’avais cru comprendre que le principe était de provoquer une violente détente de l’air liquide injecté dans un haut de cylindre très chaud jouant le rôle du carburant,chaleur due à la compression en remontant ,de l’air aspiré par la descente du piston et éventuellement déjà pré-compressé genre « turbo » ? car si c’est comme par exemple un moteur pneumatique classique genre perceuse en plus gros le rendement global est lamentable … et fabriquer de l’air liquide à domicile c’est pas gagné !question bruit, côut et maintenance ,alors s’il faut distribuer l’air liquide comme le GPL à grand renfort de camions spécialisés le côté énergie renouvelable on s’en rapproche un peu mais ce n’est pas encore la bonne filière . quand à faire de ce moteur un engin à 2L/100Km c’est probablement son destin mais le principe du moteur stirling n’est pas mal non plus ,on pourrait rouler en brûlant même les déchets de nos poubelles (la partie non compostable s’entend)ou des granulés de bois très en vogue dans les nouvelles chaudières en ruralie ,granulé produits localement bien sur ça nous éviterai bien des camions sur la route . Enfin on peut rêver ,NON?
Marcel


ge
22 janvier 2008 - 0 h 00 min

Guy Nègre, le concepteur de la voiture à air comprimé, propose des véhicules très léger. De ce fait, ces véhicules sont plus sobre que ceux que nous connaissons à l’heure actuelle.
Il est possible de recharger en quelques minutes dans son propre garage à partir d’une bouteille dont l’air a été comprimé par un compresseur électrique. A condition que l’électricité soit produite à partir d’une énergie renouvelable et non pas du nucléaire, on est complétement propre. Ce qui me semble une bonne solution n’est-ce pas?
A mon sens, c’est la TTIPP le problème. En consommant du pétrole, les gnous que nous sommes paient des taxes. Si les gnous se déplacent avec la voiture de Guy Nègre, il y aura un manque à gagner pour l’état. On va certainement nous faire payer très cher l’usage des routes ou bien l’air ne sera plus gratuit ou autre chose…
Contrairement à toi Marcel, je crois que l’ère du moteur à combustion est révolue.
Gérard


Laurent R.
17 mai 2016 - 22 h 10 min

Bonjour nous sommes en 2016
Nous l’avons tous bien compris en politique comme en avancée sociale, médicale, de santé et de nourriture, et j’en passe, il y a les lobbies qui empêchent toute innovation, toute vision futuriste évolutive de voir le jour en FRANCE; Le pays le plus conservateur au monde ou dirigé par des « idiots »intelligents qui ne pensent car leur intérêts personnels. Et à ce jour, c’est le témoignage le plus flagrant d’une corruption du système français tout entier. Où allons nous ?!

Voila une news tout de même !

Les concepteurs de l’AIRPod sont de Carros (06) http://mdi.lu/

Une solution qui depuis 2009 ou avant n’a pas malheureuseuement (c’est comme un parfum de mauvaise habitude Européennes ou politiques) fait l’unamité des investisseurs français ou européen car il semble que le concepteur indien de la plus petite voiture du monde (La Tata Nano) milliardaire de surcroit, a lui racheté des concessions ou brevets pour, la commercialiser !
On peut, fortement parier, qu’en Inde elle verra le jour !

A partager

http://www.univers-nature.com/actualite/energie/bientot-une-voiture-a-air-comprime-55070.html



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
370

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS