Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Automobile : étiquette énergie obligatoire et crédit d’impôt
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Automobile : étiquette énergie obligatoire et crédit d’impôt

Comme prévu, l’automobile adopte aujourd’hui l’étiquette énergie qui permet de comparer plus facilement les consommations de carburants et les émissions de dioxyde de carbone (CO2) des différents modèles. Copie conforme de celle dédié à l’électroménager, l’étiquette se veut très lisible et simple à comprendre. A ce titre elle comporte 7 couleurs pour 7 niveaux d’émissions :

- A, inférieures ou égales à 100 g/km,

- B, de 101 à 120 g/km,

- C, de 121 à 140 g/km,

- D, de 141 à 160 g/km,

- E, de 161 à 200 g/km,

- F, de 201 à 250 g/km,

- G, supérieurs à égales à 250 g/km.

Toutefois en ce qui concerne les émissions de CO2, notons un détail de présentation peu anodin et illogique d’un point de vue cohérence pour un document qui se veut informatif. Si la consommation de carburant est donnée pour cent kilomètres, les émissions de CO2 sont mentionnées pour un seul kilomètre, diminuant ainsi l’impact psychologique sur le client potentiel. Ainsi, sur l’exemple ci-contre, au lieu de 110 g/km on devrait lire 11 kg/100 km, mais cela est probablement politiquement incorrect vis à vis d’une industrie automobile toute puissante.

Parallèlement à l’étiquette énergie, le gouvernement à compléter son dispositif en faveur des véhicules propres avec un crédit d’impôt. Le crédit d’impôt revu à la hausse (2 000 € au lieu de 1 525 €), est attribué pour tout achat, ou 1re location d’au moins 2 ans, d’une voiture (hybrides, GPL, électrique, GNV…) émettant moins de 140 g CO2/km.


Dernier dispositif pour inciter à l’achat des voitures les moins polluantes, le prix de la carte grise va augmenter en fonction des émissions de CO2, à compter du 1er juillet 2006. Le calcul se fera sur la base suivante :

- pas d’augmentation pour les véhicules dont les émissions sont inférieures à 200 g CO2/km,

- 2 € par gramme de CO2 supplémentaire, pour les véhicules émettant jusqu’à 250 g CO2/km,

- 4 € par gramme de CO2 supplémentaire, pour les véhicules dont les émissions sont supérieures à 250 g CO2/km.
Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS