Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Arrêt définitif de 7 réacteurs nucléaires
L'éco-photo de la semaine
colibri

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes

Formation aux métiers de la nature
Chiffre Clé
· 3 millions de Français utilisent le vélo de façon quotidienne ·
3 millions de Français utilisent le vélo de façon quotidienne. Un chiffre encourageant pour les [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Une ampoule pour la vie et fabriquée en ...
  2. La nature, cette majesté !
  3. Votre commune est-elle 0% pesticides ?
  4. Cet été, n’oubliez pas le paillage
  5. Quelles villes adoptent la Révolution Ecologique ?

Focus Sur
requins
Plus beau qu’un requin, tu meurs !

Le dossier du mois
La première maison en paille du monde, se trouve en France
S’il n’y avait les bottes de paille sur le trottoir et le GPS pour signaler que l’on est arrivé, les visiteurs de la première maison en bois et paille d’Europe, pourraient passer plusieurs fois devant sans en avoir conscience. Avec sa façade recouverte d’une vigne vierge, près de cent ans après sa construction, elle affiche un état exceptionnel et se fond parfaitement dans le paysage [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Arrêt définitif de 7 réacteurs nucléaires

Comme pour toute installation produisant de l’énergie, la durée de vie d’un réacteur nucléaire est limitée. Aussi, le 1er janvier 2007 a vu l’arrêt définitif de 7 réacteurs nucléaires européens, atteints par la limite d’âge : 4 en Angleterre, 2 en Bulgarie et un en Slovaquie.

Les réacteurs anglais étaient les plus anciens en activité, au monde, avec une mise en service en 1965 (centrale de Dugeness, dans le Sud-Est du pays) et en 1966 (Sizewell, dans l’Est anglais). Ces réacteurs ont été arrêtés volontairement par le gouvernement anglais, et leur démantèlement devrait s’étaler sur un siècle, avec un achèvement prévu en 2110 selon British nuclear Group leur exploitant.

A l’inverse, les installations bulgares et slovaques étaient plus récentes (fin des années soixante-dix) mais jugées peu sûres par les autorités européennes. Aussi, l’Europe avait conditionné l’adhésion de la Bulgarie à l’arrêt de ces 2 réacteurs dès son arrivée au sein de l’Union européenne, tandis que la Slovaquie avait bénéficié d’un délai de 3 ans pour stopper un réacteur douteux du point de vue de la sécurité.

Peut-on pour autant estimer que ‘le déclin inexorable du nucléaire est amorcé’, comme le déclare le Réseau Sortir du nucléaire… Rien n’est moins sûr à l’heure où le contexte n’a jamais été aussi favorable à une relance importante du nucléaire. En effet, s’il est vrai qu’environ 250 réacteurs nucléaires arrivant en fin de vie, sur les 435 actuellement en fonctionnement, vont être arrêtés, des pays comme la Chine, le Brésil, la Finlande, la France, la Russie et l’Inde ont d’ores et déjà décidé d’en construire près de 180 nouveaux. En outre, suite à l’ouverture du nucléaire au secteur privé, les Etats-Unis et le Royaume-Uni devraient les rejoindre prochainement, même si les investissements restent colossaux en la matière.

Alex Belvoit
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
19

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS