Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Après le nucléaire flottant, le stockage/distribution de gaz sur navire
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Après le nucléaire flottant, le stockage/distribution de gaz sur navire

Pour de nombreux pays, la problématique énergétique est double, avec non seulement l’approvisionnement en matière première mais aussi le traitement de cette ressource pour la mettre à disposition des consommateurs finaux.

Face à des marchés de plus en plus tendus où le développement des installations classiques tend à être à la traîne de la demande énergétique, le concept d’unités indépendantes mobiles semble promis à un avenir certain, en palliant ici et là les insuffisances des dispositifs de production/distribution conventionnels. C’est ainsi que la Russie devrait proposer des centrales nucléaires flottantes et mobiles dans les 2 ans à venir, tandis que Gaz de France (GDF) envisage très sérieusement la construction d’un navire servant d’Unité Flottante de Stockage et de Regazéification (navire-FSRU) de gaz naturel liquéfié (GNL).

Dans ce cadre, Gaz de France et Höegh LNG AS (1) viennent de signer un partenariat pour réfléchir à la conception, la construction et l’exploitation d’un navire utilisé comme Unité Flottante de Stockage et de Regazéification. Concrètement, ce type de navire-FSRU aurait vocation à transporter du GNL, provenant d’un gisement marin, vers une zone de consommation où le gaz liquéfié est regazéifié au fur et à mesure de son injection dans le réseau de distribution local.

Le projet actuel vise à la réalisation d’un navire disposant d’une capacité de stockage de GNL d’environ 170 000 m3, soit une fois regazéifié un volume de 102 millions de m3 de gaz… Le navire serait intégré à une plate-forme d’exploitation de GNL offshore, développée par Gaz de France en mer Adriatique à environ 30 km des côtes italiennes. Sur une année, les services de cette Unité Flottante de Stockage et de Regazéification permettrait à l’Italie de couvrir 6,5 % de ses besoins en gaz, avec un potentiel de livraison de 5 milliards de m3 (2) de gaz par an obtenu grâce à 49 cycles de remplissage plateforme/déchargement terrestre. En outre, si nécessaire, Gaz de France et Höegh LNG AS soulignent qu’il serait possible de doubler la capacité de production par l’adjonction d’un second navire-FSRU, rendant l’approvisionnement du réseau italien quasi permanent.

La technique qui consiste à liquéfier un gaz en le refroidissant à -160 °C pour pouvoir l’acheminer par voie marine, par exemple, puis à l’arrivée de le regazéifier pour le diffuser dans les réseaux de distribution, nécessite d’importantes infrastructures de haute technologie que peu de pays possèdent. Aussi, en concevant et proposant les services de ce navire-FSRU, Gaz de France et Höegh LNG AS entendent intéresser de très nombreux pays non approvisionnés, ou insuffisamment desservis en gaz.

Selon GDF, ‘La décision finale d’investir pourrait être prise fin 2009, et la mise en service pourrait alors intervenir fin 2012.’

Pascal Farcy
1- Le norvégien Höegh LNG propose des solutions pour la production, le transport, et la regazéification embarquée du GNL.

2- Soit l’équivalent de la consommation annuelle du Danemark.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
capataz
31 mai 2008 - 0 h 00 min

Et les déchets ? il n’y en a pas ?


smile17
31 mai 2008 - 0 h 00 min

y-aurai-t-y pas une chite torchère de prévu?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
55

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS