Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » Agrocarburants européens : attention danger
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Agrocarburants européens : attention danger

Une nouvelle étude, commandée par une très large coalition d’organisations environnementales (1), analyse les conséquences, en matière d’émissions de gaz à effet de serre et de sécurité alimentaire, de la consommation européenne d’agrocarburants en 2020.  Les calculs ont été effectués en prenant en compte l’objectif européen de 10% d’agrocarburants dans les transports (2), d’ici à 2020.

Selon le document, en 2020, la consommation d’agrocarburants proviendra à 92 % de matières premières alimentaires et cela correspondra à l’équivalent de 24,3 millions de tonnes de pétrole, répartis en 72% de biodiesel et 28% de bioéthanol. Les surfaces agricoles européennes ne pourront assurer qu’environ 50 % de la production de bioéthanol et 59 % de celle de biodiesel, le reste devra être importé.

Au global, ce sont 69 000 km2 de terres qui devront être mobilisés dans les dix prochaines années pour atteindre cet objectif. Cela représente la superficie de l’Irlande ou plus deux fois celle de la Belgique.  Cette production nécessitera une expansion des terres agricoles cultivées, ainsi que des conversions de forêts, prairies et tourbières en terres cultivées.

Selon le rapport, la conversion des terres entraînera un rejet de 876 à 1 459 millions de tonnes de CO2 par la végétation et les sols. En prenant en compte un amortissement sur 20 ans de ces volumes et en tenant compte de la réduction des émissions de CO2 induite par la consommation d’agrocarburants, le rapport chiffre l’augmentation annuelle de CO2 entre 27 et 56 millions de tonnes. Ainsi, au niveau du bilan, le rapport indique que « les agrocarburants supplémentaires qui entreront sur le marché de l’UE auront un impact de 81% à 167 % plus néfaste pour le climat que les combustibles fossiles qu’ils sont censés remplacer ». Pour information, la directive européenne sur les énergies renouvelables requiert que, pour être comptabilisées dans les objectifs de réduction,  les émissions de CO2 liées aux agrocarburants doivent être inférieures de 35 à 50 % de celles liées aux carburants fossiles. On est donc très loin du compte…

Lors de la publication de l’étude, Christian Berdot des Amis de la Terre, a déclaré : « Les agrocarburants ne diminueront pas la dépendance énergétique de l’Europe, ni ses émissions de gaz à effet de serre. Par contre, ils pénaliseront les populations pauvres du Sud, à la fois en s’accaparant leurs terres et leur nourriture, et en détruisant de nombreux écosystèmes vitaux, afin d’y faire de nouvelles cultures énergétiques. ».

Michel Sage
1- Réseau Action Climat, Greenpeace, Les Amis de la Terre, France Nature Environnement, Peuples Solidaires, ActionAid…

2- La Directive 2009/28/CE du Parlement européen et du Conseil du 23 avril 2009 précise que le Conseil européen  « a entériné les objectifs contraignants d’une part de 20 % de l’énergie produite à partir de sources renouvelables dans la consommation totale d’énergie de la Communauté d’ici à 2020 et d’une part minimale de 10 % de biocarburants dans la consommation totale d’essence et de gazole destinés au transport, cet objectif devant être réalisé d’ici à 2020 par tous les États membres, et ce à un coût raisonnable ».

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS