Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Energie » 16 000 milliards de dollars pour la quête d’énergie
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  2. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  3. L’ardoise comme toiture
  4. Comment contrôler l’isolation thermique ...
  5. Obsolescence programmée : Cdiscount se fait ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






16 000 milliards de dollars pour la quête d’énergie

Un rapport de l’Agence Internationale de l’Energie, fondée sur le scénario de croissance mondial du World Energy Outlook (moyenne annuelle de 1,7 %), conclu que le financement nécessaire aux infrastructures d’approvisionnement énergétique devrait se situer aux alentours de 16 000 milliards de dollars sur les trente prochaines années. A titre de comparaison ce chiffre représente presque le triple des investissements réalisés lors des trente dernières années.

Le secteur électrique représente à lui seul entre 60 et 70 % du besoin de financement, le pétrole, le gaz et le charbon plus de 20 %, le reste devant être consacré aux énergies renouvelables.



Le rapport souligne que « Le financement de l’investissement énergétique ne saurait être tenu pour acquis » notamment du fait de la concurrence entre le secteur énergétique et les autres secteurs de l’économie. En effet, si les investisseurs estiment que le secteur énergétique ne propose pas la meilleure rentabilité, ils investiront ailleurs.

L’Agence Internationale de l’Energie estime que les ressources énergétiques non renouvelables seront encore suffisantes durant cette période, l’investissement servant, en grande partie, à les puiser, voire les épuiser plus rapidement afin de répondre à la demande.

Il est a noté que le rapport n’aborde ni le problème, ni les conséquences, de la pollution générée par l’accroissement de la consommation énergétique. De plus le rapport de l’Agence Internationale de l’Energie se base sur un scénario datant de 2002 et, depuis, les estimations du taux moyen de croissance ont plutôt tendance à dépasser les 1,7 % par an.

Michel Sage
Shéma © Agence Internationale de l’Energie

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS