Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Diminuer votre empreinte écologique au bureau
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  2. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  3. La noblesse des tables en bois
  4. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  5. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Diminuer votre empreinte écologique au bureau

bureau

Face à l’importance grandissante des enjeux écologiques, les ménages sont encouragés à adopter les bons réflexes dans leur quotidien. Par exemple, il est désormais possible de bénéficier d’une prime énergie après avoir entrepris des travaux ayant conduit à une économie d’énergie pour la maison.

En revanche, les réflexes écologiques ont tendance à être beaucoup moins mis en avant au bureau. Pourtant, un employé y passe 8 heures par jour, soit la moitié de son temps d’activité en semaine. Il est donc tout aussi important d’œuvrer à la sauvegarde de l’environnement lorsque l’on travaille.

Chauffage

Sur le total des dépenses énergétiques d’un bureau au cours d’une journée, le chauffage en représente la moitié. Aussi, un chargé d’études de l’institut national de recherche et de sécurité (organisme travaillant pour le respect des conditions de travail des employés) atteste que la norme est de 23 °C – 24 °C pour les bureaux dans lesquels les salariés effectuent peu de déplacements.

Réduire le niveau de chauffage des bureaux représente donc un moyen simple d’économiser beaucoup d’énergie d’un seul geste. Par temps de grand froid, il convient également de veiller à la bonne isolation thermique des locaux. Cela permet de réduire les pertes de chaleur, et donc le niveau de chauffage nécessaire à des températures de travail confortables.

Appareils électriques

La quasi-totalité des bureaux sont équipés d’ordinateurs fixes. Bien que nécessaires à l’activité des entreprises, ceux-ci demeurent très gourmands en énergie. Il est donc important de les utiliser à bon escient : utiliser le mode « veille » quand nécessaire, mais bien éteindre l’appareil en fin de journée. En effet, le mode « veille » utilise un tiers de l’énergie nécessaire au fonctionnement ordinaire. Un ordinateur laissé en veille de 17h à 8h consommera donc autant d’énergie que s’il était resté complètement allumé pendant cinq heures. Il en va de même pour les écrans d’ordinateur ou encore les imprimantes, qu’il est préférable d’éteindre plutôt que de laisser en veille.

Dans le cas des imprimantes, la consommation de papier est un facteur supplémentaire à prendre en considération, toujours dans le but de réduire son empreinte écologique. Il conviendra donc d’imprimer de manière responsable : uniquement si nécessaire, et en prenant soin d’utiliser les faces recto et verso des feuilles pour réduire de moitié la quantité de papier nécessaire. Il vous est également possible de faire appel à des prestataires externes pour imprimer de manière écologique des documents professionnels ou des cartes de visite. Certains comme Saxoprint sont même certifiés par le FSC, label international attestant les efforts d’entreprises se fournissant en papier auprès de producteurs responsables.

Déchets

De la même manière que les déchets domestiques, les déchets générés au bureau peuvent être recyclés au travers d’un système de tri sélectif. Une poubelle peut par exemple être dédiée aux déchets organiques (produits à l’issue des repas), tandis qu’une autre permettrait de récolter les emballages. Le carton et le papier, couramment utilisés en milieu professionnel, peuvent eux aussi faire l’objet d’un tri en vue de les recycler.

Le tri des déchets est d’autant plus important qu’il permet de réduire le volume des détritus accumulés dans les décharges. Cette problématique prend d’ailleurs tellement d’ampleur qu’un débat est déjà lancé quant à l’introduction en France d’un système de consigne pour les bouteilles et cannettes, à l’image de l’Allemagne qui parvient à recycler 90% des bouteilles en plastiques sur son territoire de cette manière.

Et vous, quels sont vos gestes pour diminuer votre empreinte écologique au bureau ?

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS