Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Des castors comme moyen de lutte contre les inondations ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :




Des castors comme moyen de lutte contre les inondations ?

 

Castor permet de lutter contre les inondations

Castor permet de lutter contre les inondations

L’homme est une espèce bien curieuse. Quand il prend possession d’un territoire, il a tendance à vouloir détruire les formes de vie qui habitaient les lieux depuis toujours. Cela vaut aussi bien pour les autres êtres humains (les heures sombres de la colonisation, la conquête de l’Ouest et le sort réservé aux Indiens, etc…) que pour des espèces animales dont il pourrait aisément se protéger, ou avec lesquelles il pourrait apprendre en vivre en symbiose. Mais non.

Le loup est dangereux ? On le chasse jusqu’à le faire disparaître, pour finalement se rendre compte qu’on a fait une bêtise et tenter par tous les moyens de le réintroduire des décennies plus tard. Parmi les animaux victimes de l’homme, le castor. Alors que l’humain a cherché à dompter les rivières et les fleuves, il éloignait le mammifère de son habitat naturel. La chasse dont il a été victime pour sa viande et sa fourrure a fait le reste : dans certaines régions, le castor a quasiment disparu.

Aujourd’hui, ce sont nos voisins britanniques qui se mordent les doigts. En effet, le pays a été cet hiver la victime de nombreuses tempêtes et précipitations, au point que des inondations historiques ont été enregistrées. Dans le Sud-Ouest du pays, il n’avait pas autant plu au mois de janvier depuis 1766. Et non, il n’y a aucune erreur dans la date, nous parlons bien de l’année 1766.

Pour aider le pays à lutter contre un éventuel futur nouvel épisode pluvieux de cet ordre, « the mammal society« , une organisation environnementale locale de protection des animaux, appelle les autorités à réintroduire le castor. Pourquoi ? Tout simplement parce que le castor est un véritable ingénieur des rivières, qu’il est capable, avec ses barrages, de détourner le cours d’une rivière, de la réaménager, et d’en entremêler les courants pour en ralentir l’écoulement. Un fermier interrogé par la BBC va même jusqu’à affirmer qu’une « zone humide peut retenir jusqu’à 40 fois plus d’eau quand elle est colonisée par des castors ».

En plus de favoriser un retour de la biodiversité dans certains environnements, le castor pourrait aussi faire faire des économies substantielles aux autorités britanniques, qui annonçaient début février une aide d’urgence de 130 millions de livres, soit près de 160 millions d’euros.

Nul doute que désormais, les Britanniques ne voient plus le castor comme un ennemi dont il faut se débarrasser…

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Benjamin (voir la biographie)
le 07 avril 2014 à 10:31

123 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2013
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Ananda
12 avril 2014 - 2 h 13 min

Un peu exagéré…
Si on réintroduit le Loup, c’est davantage pour des raisons idéologiques (mais que je partage) que vraiment pour un besoin réel de l’écosystème car les proies naturelles du Loup sont, en son absence, régulées par l’Homme. Mais c’est vrai que comme tout prédateur il élimine les plus faibles et les malades, en leur absence les lignées dégénèrent, comme ce serait le cas pour les Chamois si des professionnels ne le faisaient à leur place.
Pour les Castors, c’est un peu la même chose. Ils construisent des barrages qui retiennent l’eau, oui, mais ça veut dire aussi de nombreuses zones déjà inondées en permanence… C’est d’ailleurs l’une des causes de leur extermination, curieusement oubliée… Est-ce que des spécialistes ont objectivement chiffré les bénéfices réels qu’ils auraient obtenus si un nombre défini de castors avait été réintroduits ? Question malheureusement moins poétique mais concrète.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1974

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS