Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Une brèche ouverte dans les glaces de l’Arctique
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Une brèche ouverte dans les glaces de l’Arctique

Prises entre le 23 et le 25 août dernier par l’ESA (l’Agence spatiale européenne), des images satellitaires montrent que d’immenses fractures se sont ouvertes au cœur de la calotte glaciaire arctique (1). Ces brèches partent respectivement de l’archipel du Spitzberg (à l’extrémité de la Norvège) et de celui de Severnaya Zemlya (à l’extrémité de la Sibérie) pour rejoindre le Pôle Nord. Selon les chercheurs, c’est entre 5 et 10 % des glaces pérennes de ce secteur, glaces censées ne jamais fondre, qui se sont disloquées en cette fin d’été, soit une superficie supérieure à la Grande Bretagne.

Bien que les chercheurs ignorent les raisons précises de cette diminution soudaine des glaces, ils affirment néanmoins que les tempêtes qui se sont succédées sur cette région, au mois d’août, ont dû favoriser le phénomène.


Si ces dernières années, les observations par satellite ont déjà prouvé que la superficie des glaces arctiques diminuait rapidement sous l’effet du changement climatique, les glaces de fin d’été qui recouvraient 8 millions de km², au début des années quatre-vingt, ne s’étendent déjà plus que sur 5,5 millions de km² en 2005. C’est la première fois que l’on assiste à un ‘effondrement’ d’une telle ampleur de l’Arctique, dans le secteur européen.

Ce phénomène de fonte semble d’autant plus s’accélérer que la concentration des glaces s’est profondément affaiblie rien qu’entre 2005 et aujourd’hui. Environ un tiers de la calotte glaciaire n’enregistre plus, fin août de cette année, que des concentrations en glace comprises entre 50 et 30 %.

1- Sur l’illustration, les glaces apparaissent en rose, le bleu identifie les zones d’eau. Les couleurs intermédiaires orange, jaune, et vert indiquent des concentrations inférieures en glace de 70 %, 50 % et 30 %, respectivement.

Cécile Fargue
Images © ESA

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 21 septembre 2006 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
25

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS