Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Un pôle Nord sans glace cet été ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un pôle Nord sans glace cet été ?

Selon des scientifiques du National Snow and Ice Data Center de l’Université du Colorado, les possibilités de voir cet été un pôle Nord dépourvu de glace se situent entre 25 et 50 %. D’après leurs observations, les épaisseurs des glaces arctiques sont actuellement les plus faibles jamais enregistrées et cela devrait rendre la banquise très vulnérable aux conditions climatiques estivales à venir.

Cette situation est en partie la conséquence du recul spectaculaire observé l’été dernier où un record de minimum de surface à moins de 3 millions de km2 a été établi, pulvérisant d’un million de km2 le précédent record de l’année 2005.

Actuellement, avec un peu moins de 8 millions de km2 encore englacés la situation est quasi identique à celle de l’année passée mais la banquise arctique aborde les deux mois de plus fort dégel dans un état bien plus fragile.


Depuis une dizaine d’années, le recul estival des glaces de l’Arctique ne cesse de s’accélérer et le phénomène est bien plus rapide que les modèles le prévoyaient. A la fin des années quatre-vingt-dix, lors des tergiversations sur le protocole de Kyoto, un des arguments mis en avant était : il faut agir sinon la banquise estivale arctique disparaîtra à la fin du XXIe siècle. Plus les années passent et plus cette échéance est revue à la baisse ; actuellement les scénarios tablent sur une disparition totale entre 2020 et 2030.
Michel Sage
Graphe © Groupe de Recherche Polaire de l’Université de l’ILLINOIS

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 28 juin 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
simon34
29 juin 2008 - 0 h 00 min

la technoscience va nous sauver, vous inquiétez pas.


tess
29 juin 2008 - 0 h 00 min

Scions,scions la branche sur laquelle l’humanité repose son gros postérieur… J’ai le sentiment profond, que dis-je, la certitude qu’il est trop tard, nous n’en sortirons pas vivants. Et pourtant, j’ai des enfants, mais souvent j’ai la crainte qu’ils seront une des toutes dernières générations à vivre sur une planète potable(jeu de mot mis à part). Sniff, Dire que le vieux con à la barbe blanche là-haut se marre bien… « Z’êtes incorrigibles, vous les hommes!!! » Alors, bing! Après le « aimez-vous les uns les autres », voici venu le temps du « détruisez-vous les uns les autres »…Merci mon Dieu pour la leçon.


Euskalion
29 juin 2008 - 0 h 00 min

…de rien !
Croissez et multipliez, et à la fin, vous n’en croirez pas vos esgourdes !

Amen


mona03210
2 juillet 2008 - 0 h 00 min

Nous allons, société occidentale « civilisée et développée », crever de notre arrogance.
Mais le plus grave est que nous entrainons avec nous, voire avant nous, des millions d’êtres innocents : ours polaires, phoques, morses, loups arctiques, lapins, pingouins, morues, etc. Sans oublier les Inuits, les Esquimaux et autres peuples de la banquise qui subissent notre cupidité également depuis quelques siècles. Etc,etc.


movar
2 juillet 2008 - 0 h 00 min

Bravo!Enfin un Groenland bien vert, comme le dit son nom (« green land ») et n’en déplaise aux catastrophistes de tout poil qui jouent sur la peur sans comprendre que c’est la nature qui décide…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
78

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS