Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Un canyon géant découvert au Groenland
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :



Un canyon géant découvert au Groenland

CANION-G

Avec une superficie de plus de deux millions de km2 le Groenland est la deuxième plus grande île de la planète après l’Australie.  Ce territoire est recouvert à 80 % par une calotte glacière qui, sur certains endroits du centre de l’île, atteint plus de 3 000 mètres d’épaisseur. Considéré comme l’un des témoins du réchauffement climatique global avec une température qui augmente plus vite que la moyenne planétaire, il fait l’objet de plus en plus d’attentions et d’observations par les scientifiques. La masse de glace qu’il héberge est telle, qu’une fonte totale entrainerait une élévation d’environ six mètres des mers et des océans.

Depuis plusieurs années, la mission IceBrige, pilotée par la Nasa, collecte de très nombreuses données obtenues soit par satellite soit par avion. C’est par l’étude d’une partie de ces données que des chercheurs de l’Université de Bristol au Royaume-Uni ont pu mettre en évidence la présence sous les glaces d’un canyon géant. D’après le communiqué de la Nasa, il serait long de près de 750 km et par endroit profond d’environ 800 mètres. Le canyon rocheux débuterait dans la partie centrale du Groenland et terminerait son cheminement au nord-ouest de l’île sous le glacier Petermann. Par comparaison, le Grand Canyon des Etats-Unis, situé en Arizona s’étend sur une longueur de 450 km, avec des profondeurs pouvant atteindre le 2 000 mètres.

Les chercheurs pensent que ce canyon joue un rôle important pour véhiculer l’eau subglaciaire  du centre du Groenland vers l’océan. D’après eux, l’eau coulait abondamment il y a quatre millions d’années et ce canyon était l’un des éléments d’un important réseau  hydrologique.

Une nouvelle campagne de la mission IceBrige sera menée au Groenland en avril 2014 afin de collecter de nouvelles données radars pour approfondir ces recherches.

Il est de plus en plus reconnu, suite aux analyses d’ADN de plantes et d’insectes  récupérées dans certaines parties du socle de l’île, que le Groenland (en anglais Greenland, soit « terre verte ») était recouvert de forêts il y a 450 000 ans. Pour la petite histoire, l’institut météorologique danois a relevé un record absolu de température, depuis le début des mesures en 1958, en août 2013 à Maniitsoq (côte ouest du Groenland) avec 29,5 degrés Celsius.

Même si le réchauffement climatique est particulière marqué sur l’île, l’importante masse de glace devrait mettre plusieurs centaines d’années pour fondre totalement. Cela devrait tout de même rassurer les populations des villes côtières de la planète.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Michel (voir la biographie)
le 05 septembre 2013 à 02:05

95 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1944

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS