Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Protocole de Kyoto : les choses sérieuses vont commencer
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Protocole de Kyoto : les choses sérieuses vont commencer

Aujourd’hui s’ouvre à Buenos Aires la Xème Conférence des Nations unies pour les changements climatiques. Cette réunion, à laquelle participent 180 pays et de nombreuses organisations non-gouvernementales, sera la dernière avant l’entrée en vigueur du protocole de Kyoto, le 16 février prochain. La récente ratification de la Russie le rendant juridiquement contraignant, 7 ans après son écriture…

Le protocole de Kyoto va obliger le Canada, l’Europe, le Japon, la Russie, pour les principaux pays, à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) entre 2008 et 2012. Toutefois, ces réductions ne suffiront pas à réduire les rejets de CO2 et des autres GES à l’échelle de la planète. Cette première étape ne sera probablement que le début d’un long processus pour parvenir à une réelle baisse des émissions. L’enjeu est primordial et désormais reconnu par la quasi-totalité de la communauté scientifique.

Les 5% de réduction des GES que devront atteindre les signataires de Kyoto apparaissent désisoires au regard des 60% d’augmentation des émissions mondiales que prévoit l’agence internationale de l’énergie (AIE).

Les besoins croissants des pays en développement, nos habitudes en matière de transport, notre absence de politique visant à promouvoir les solutions les moins énergivores, continuent de gonfler la consommation mondiale d’énergie.

Si officiellement, les discussions vont se concentrer sur l’application du protocole, l’adaptation aux changements climatiques et la situation des pays en voie de développement, l’après Kyoto devrait faire l’objet d’âpres discussions pour préparer l’évolution du traité au-delà de 2012, date butoir fixée par le protocole de Kyoto.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 06 décembre 2004 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS