Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Poznan : dernière ligne droite pour un accord international pour le climat
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Poznan : dernière ligne droite pour un accord international pour le climat

Le 1er décembre marquait l’ouverture des négociations internationales sur le climat, organisées à Poznan en Pologne et devant se clore le 12 décembre prochain. Placée sous l’égide des Nations Unies, cette conférence marque la dernière étape majeure avant la tenue du rassemblement prévu en décembre 2009 à Copenhague. Vivement attendu, celui-ci doit servir de cadre à l’adoption du 3e accord international sur le climat devant s’appliquer après 2012, date d’échéance du protocole de Kyoto signé en 1997. Cette volonté de donner suite au protocole de Kyoto fait écho au 4e rapport alarmant publié par les scientifiques du GIEC fin 2007, apportant les preuves scientifiques de la réalité et de l’actualité des changements climatiques.

S’inscrivant dans la droite ligne de la Convention climat de Rio et de Kyoto, la Conférence de Poznan doit répondre à 3 enjeux. D’une part, un programme de travail doit être arrêté afin de guider les négociations prévues d’ici 2009. D’autre part, les discussions doivent conduire à une « vision partagée » de la coopération mondiale de la lutte contre les changements climatiques, intégrant des objectifs concrets pour 2020 et 2050. Il s’agit ici de mettre un terme aux désaccords récurrents, nés des intérêts propres à chacun, qui desservent une collaboration mondiale. Le 3e point clé se concentre sur un examen exhaustif des améliorations à apporter au protocole de Kyoto.

Plus précisément, les négociations en cours devront se concentrer en premier lieu sur l’atténuation des changements climatiques. L’une des thématiques principales de ce volet est la réduction des émissions de gaz à effet de serre des pays industrialisés de 1992 et des « économies en transition », ayant accepté des objectifs de réduction de leurs émissions sur la période 2008-2012 basés sur leurs niveaux de 1990. Consacré à la problématique de la forêt, le second levier comprend plusieurs angles d’attaque dont la lutte contre la déforestation et la dégradation forestière, faisant déjà l’objet de vives polémiques.

Parallèlement, constatant que certains changements climatiques sont déjà amorcés (réchauffement climatique, élévation du niveau des mers, nombre accru de cyclones tropicaux…), une politique d’adaptation est à l’étude, notamment via un soutien financier destiné aux pays en voie de développement. Le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et le transfert des technologies des pays du Nord vers les pays du Sud comptent parmi les moyens d’action envisagés.

Pour mener à bien ce vaste programme, 2 groupes de travail ont été constitués. Créé lors de Bali, le premier permet aux Etats-Unis de participer à ses travaux bien que n’ayant pas ratifié Kyoto. Lancé en 2005, le second groupe tente de donner forme aux engagements post 2012 en étudiant des points à la fois techniques et politiques comme la comptabilisation des émissions forestières. Illustrant le bras de fer engagé entre l’état américain et les pays dits en transition, chacun accusant l’autre d’avoir une plus grande part de responsabilité dans les dérèglements climatiques, les Américains ne prendront part aux travaux du second groupe qu’en tant que spectateurs. L’administration Bush continuant de représenter le pays, le présent sommet ne devrait pas marquer de grand changement dans la position américaine. Toutefois, des personnalités proches du président élu Barack Obama, tel le sénateur John Kerry, sont attendus en qualité d’observateurs.

Il est à espérer que des mesures effectives ressortent de cette rencontre alors que les émissions mondiales de gaz à effet de serre, loin de prendre le chemin de Kyoto en respectant l’objectif de réduction de 5 % d’ici 2012, ne cessent de croître.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 02 décembre 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Linotte
4 décembre 2008 - 0 h 00 min

Je me demande si Rio et Kyoto ont vraiment changé quelque chose ???


denlaf
15 décembre 2008 - 0 h 00 min

Pour s’entendre sur la façon de lutter contre le réchauffement climatique, je pense qu’on doit en premier lieu se renseigner sur le sujet. C’est pourquoi je vous propose ces articles sur mon blog ; http://www.denis-laforme.over-blog.com Merci!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
37

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS