Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Nouvelles simulations climatiques en vue du 5e rapport du GIEC
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Nouvelles simulations climatiques en vue du 5e rapport du GIEC

Une équipe de chercheurs internationale, incluant le CNRS, (1) a amélioré les estimations des émissions des principaux gaz à effet de serre (GES), comme les oxydes d’azote, le monoxyde de carbone et les particules de l’atmosphère terrestre, pour la période 1850-2300. Sur la base de ces travaux, les chercheurs ont dégagé quatre nouveaux scénarios, modélisant les possibles évolutions à venir des principaux moteurs du changement climatique. Sont considérés comme tels les GES, les polluants atmosphériques et l’utilisation des sols. Destinées à servir de base pour la réalisation de simulations climatiques, ces données seront mises à profit pour la rédaction du 5ème rapport du GIEC (2), attendu pour 2013. Ces recherches apporteront également des éléments de réponse quant à l’évaluation des coûts et des bénéfices des politiques climatiques actuelles.

Cécile Cassier
1- Centre National de la Recherche Scientifique.

2- Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution sur le Climat (ou en anglais IPCC Intergovernemental Panel on Climate Change).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 15 octobre 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
nccv
16 octobre 2011 - 0 h 00 min

Et pourquoi pas jusqu’en 3000 ? Espérons au moins que cette fois ils auront pris en compte dans leurs calculs la vapeur d’eau (plus exactement la couverture nuageuse) par ce qu’il parait que 70% de l’effet de serre vient de là, mais que comme c’est impossible à modéliser, les simulateurs actuels ne la prenne pas en compte…


dede32
17 octobre 2011 - 0 h 00 min

A quoi cela servira-t-il si ce n’est à appuyer les vastes projets de financements de politiques publiques à l’échelle mondiales…mais dans les faits qu’importe ce qui se passera dans 200 ans…va falloir ce bouger et maintenant…… ça urge!!!!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
42

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS