Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Nouvelles simulations climatiques en vue du 5e rapport du GIEC
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Nouvelles simulations climatiques en vue du 5e rapport du GIEC

Une équipe de chercheurs internationale, incluant le CNRS, (1) a amélioré les estimations des émissions des principaux gaz à effet de serre (GES), comme les oxydes d’azote, le monoxyde de carbone et les particules de l’atmosphère terrestre, pour la période 1850-2300. Sur la base de ces travaux, les chercheurs ont dégagé quatre nouveaux scénarios, modélisant les possibles évolutions à venir des principaux moteurs du changement climatique. Sont considérés comme tels les GES, les polluants atmosphériques et l’utilisation des sols. Destinées à servir de base pour la réalisation de simulations climatiques, ces données seront mises à profit pour la rédaction du 5ème rapport du GIEC (2), attendu pour 2013. Ces recherches apporteront également des éléments de réponse quant à l’évaluation des coûts et des bénéfices des politiques climatiques actuelles.

Cécile Cassier
1- Centre National de la Recherche Scientifique.

2- Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution sur le Climat (ou en anglais IPCC Intergovernemental Panel on Climate Change).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 15 octobre 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
nccv
16 octobre 2011 - 0 h 00 min

Et pourquoi pas jusqu’en 3000 ? Espérons au moins que cette fois ils auront pris en compte dans leurs calculs la vapeur d’eau (plus exactement la couverture nuageuse) par ce qu’il parait que 70% de l’effet de serre vient de là, mais que comme c’est impossible à modéliser, les simulateurs actuels ne la prenne pas en compte…


dede32
17 octobre 2011 - 0 h 00 min

A quoi cela servira-t-il si ce n’est à appuyer les vastes projets de financements de politiques publiques à l’échelle mondiales…mais dans les faits qu’importe ce qui se passera dans 200 ans…va falloir ce bouger et maintenant…… ça urge!!!!






à lire aussi
     
Flux RSS