Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Les USA prennent en main les dossiers énergie et environnement
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les USA prennent en main les dossiers énergie et environnement

Selon un communiqué de la Maison Blanche publié ce jour, les Etats-Unis proposent aux grandes puissances économiques mondiales de participer à une conférence internationale sur l’énergie et le réchauffement climatique, les 27 et 28 septembre prochains. Outre les Etats-Unis, la conférence qui sera présidée par la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice, réunira 15 pays (1) plus les Nations Unies et l’Union Européenne. Elle aura pour objectif de parvenir, avant fin 2008, à fixer un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre sur le long terme.


Condoleezza Rice et George W. Bush veulent prendre en main l’après Kyoto

Critiqué pour son absence de ratification du protocole de Kyoto et sa foi inébranlable en la technologie pour permettre à l’humanité de relever le défi que constitue le réchauffement climatique, George W. Bush avait déjà annoncé cette rencontre dans un discours le 31 mai dernier. Aujourd’hui, on en sait un peu plus, le président américain déclarant vouloir, à cette occasion, ‘… mettre l’accent sur la manière dont les grandes puissances économiques peuvent, en étroite collaboration avec le secteur privé, accélérer le développement de technologies propres, composante essentielle d’une approche globale des réductions des émissions de gaz à effet de serre’.

Ainsi, pour sa fin de mandat présidentiel, George W. Bush, sans rien renier à ses positions précédentes, entend se positionner comme initiateur d’un possible accord mondial pour lutter contre le réchauffement climatique en restreignant les émissions de gaz à effet de serre grâce à la technologie. Par ce biais, il fait un ‘pied de nez’ monumental à l’actuel protocole de Kyoto, à son devenir et, accessoirement, aux Nations Unies.

Cela dit, cette annonce de la Maison Blanche se fait alors que la pression de l’opposition démocrate se fait de plus en plus pressante sur la thématique environnementale, et que de plus en plus d’Etats américains et de grandes entreprises mettent en avant leur souhait de s’inscrire dans un processus volontaire de réduction des gaz à effet de serre.

Par ailleurs, après Al Gore et son film pour dénoncer le réchauffement climatique, hier 2 sénateurs ont présenté un plan qui pourrait, selon eux, réduire de 70 % les émissions de gaz à effet de serre américaines d’ici à 2050, et ce, sans affecter l’économie des USA. Ici encore on retrouve la même recette, puisque pour Joseph Lieberman (indépendant, tendance démocrate) et John Warner (républicain), en favorisant le développement des technologies propres et en initiant un système d’échange de quotas de CO2, comme en Europe, les Etats-Unis devraient pouvoir stabiliser leurs émissions de gaz à effet de serre à leur niveau actuel d’ici 2012, avant de parvenir à les diminuer de 70 % à l’horizon 2050.

Pascal Farcy
Photo © Eric Draper/Maison Blanche

1- Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Brésil, Canada, Chine, Corée du Sud, France, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Royaume-Uni, Russie.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
dcarbon+
4 août 2007 - 0 h 00 min

http://www.dcarbon.com

Français French Version only english soon

http://www.pollution-zero.com

Kyoto vert possible maintenant Green Kyoto ready act now

Tout d’abord félicitation pour vos initiatives qui visent à protéger notre planète et notre santé.

Mon nom est Gilles Monette et je représente un groupe dont le but est de vous présenter une technologie québécoise brevetée qui permettrait d’éliminer les polluants toxiques produits par les moteurs des véhicules du gouvernement, ainsi que de toute la population du Québec et mondial . En fait, le gouvernement pourrait éventuellement se présenter et dire ‘ Québec Inspire le Monde’ avec son programme sur la qualité de l’air.

Y a t’il un leader au gouvernement québécois ou municipal ou mondial qui verrait à profiter de cette technologie pour l’image corporative gouvernementale en environnement ainsi que pour ses propres budgets de carburant? Nous aimerions que ce leader avec plein pouvoir d’agir nous contacte.

Puisque l’on sait que le parc des véhicules changent sur une période de 13-15 ans…alors il faut s’occuper de l’inventaire en place…qui est un gros pollueur avec ses technologies de combustion de carburant fossile.

Cette technologie québécoise brevetée aux USA, Europe, Canada et bientôt au Mexique est le fruit de plusieurs années de recherche et développement depuis l’an 2000. Nous avons plus de 1000 tests sur des véhicules de promenade et des camions diesel.

Cette technologie agit au niveau des carburants en les dynamisant, ce qui en résulte est une optimisation de la combustion par le fait même de carburant plus dynamique…plus explosif.

Les bénéfices sont nombreux et découlent de source :

une réduction exceptionnelle de la pollution toxique tels les hydrocarbures (HC), le monoxyde de carbonne (CO) et les oxyde d’azote (NOx)…donc il en résulte une meilleure qualité de l’air (rapport disponible sur demande)

une amélioration générale de la propreté des moteurs et des sous-systèmes de combustion et d’échappement qui se traduit par une longévité accrue et un meilleur effet de couple (torque) à chaque point d’accélération (témoignages disponibles)

Finalement, une réduction des coûts de consommation de carburant pour effectuer le même travail.

Un rappel, cette technologie est breveté.

Si vous désirez en connaître plus sur cette technologie québécoise, il me fera plaisir de vous fournir les informations disponibles à ce sujet et qui sait, peux-être de réaliser un projet pilote pour le plus grand bénéfice de l’environnement.

Notre nouveau site internet est en construction

Voici . http://www.pollution-zero.com

Gilles Monette
Laboratoire d’essais

Recherche et développement
14041, rue Poitras
Mirabel (Québec) Canada J7N 1K7
téléphone : 450.431.7669
Sans frais : 877.809.7669 (Canada et les États-Unis)
Télécopie 450.436.8342

http://www.pollution-zero.com
http://www.dcarbon.com


diego
7 août 2007 - 0 h 00 min

Ou comment redorer son blason après avoir semer la zizanie et dit m… à toute la planète pour se remplir les poches de pétrodollars. Affligeant.

En plus, s’il réussi son coup, il va tailler un costume aux Nations-Unies.


claude le jardinier
13 août 2007 - 0 h 00 min

On voit que les élections arrivent, Bush fait des propositions pour lutter contre le réchauffement climatique , mais d’ici là , la terre a le temps de réchauffer, et les gros trusts de l’industrie , que disent-ils?


Amanyte
14 août 2007 - 0 h 00 min

Ciel … les Américains prennent en main le dossier environnement ! La planète est encore plus gravement en danger …



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
17

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS