Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Climat » Les poissons de la mer du Nord ont trop chaud et remontent au nord
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
french-kiss

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  5. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les poissons de la mer du Nord ont trop chaud et remontent au nord

La température de la mer du Nord ayant augmenté de 0,6 °C entre 1962 et 2001, près d’un tiers des espèces de poissons de la mer du Nord ont quitté leur habitat d’origine pour s’implanter plus au nord, en quête de fraîcheur.

Selon les chercheurs, le réchauffement climatique serait le responsable de ce déplacement de masse avec 15 à 36 espèces qui auraient changé de zone de répartition, sur les 90 espèces étudiées durant les 25 dernières années. Au-delà de ce déplacement, pour A. Perry, responsable de l’étude publiée dans le magazine Science de vendredi, certaines espèces comme la morue, la sole et le merlan, pourraient disparaître de la mer du Nord d’ici 2050.

Sachant que selon les prévisions, la température de surface de la mer du Nord pourrait augmenter entre 1 et 2,5 °C d’ici 2050, c’est l’écosystème entier de la mer qui s’en trouverait bouleversé, obligeant l’industrie de la pêche à s’adapter pour survivre.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 14 mai 2005 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS